Grand Paris : jusqu’à 6 ans de retard pour certaines lignes de métro !

Grand Paris : jusqu’à 6 ans de retard pour certaines lignes de métro !

Coup dur pour le Grand Paris. Le premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé des retards allant de 2 à 6 ans pour certaines lignes du futur supermétro de la métropole. De quoi inquiéter les investisseurs.

Grand Paris : d'importants retards annoncés par le gouvernement

Le premier ministre, Edouard Philippe a annoncé des retards importants sur certains tronçons du futur métro du Grand Paris et dit viser une réduction de son coût d'environ 10 %, soit 3,5 milliards d'économies à trouver sur une facture de 35 milliards. Cependant, il a assuré que l'ensemble du réseau serait achevé comme prévu en 2030. Exprimant sa volonté de « rendre totalement irréversible » le projet, il a souligné « la nécessité de le recaler, de lisser la réalisation de certains tronçons, de les prioriser, pour en assurer la réalisation dans des délais réalistes ». Pour rappel, le Grand Paris Express comprend quatre lignes nouvelles, numérotées de 15 à 18, ainsi que des prolongements de la ligne 14, s’articulant autour d'une ligne circulaire, sur laquelle se ramifient des branches vers les aéroports d'Orly et Roissy-Charles de Gaulle, le pôle scientifique de Saclay et des communes sensibles de Seine-Saint-Denis, comme Clichy-sous-Bois et Montfermeil.

Bon à savoir

L'Etat a créé un établissement public doté de recettes propres, la Société du Grand Paris (SGP), chargée de construire la quasi-totalité des lignes nouvelles.

Le plateau de Saclay n’accueillera pas le supermétro avant 2027

Le prolongement de la ligne 14 et le tronc commun des lignes 16 et 17 de Pleyel au Bourget (Seine-Saint-Denis) sont stratégiques pour les Jeux Olympiques de 2024, le village olympique devant être construit à Pleyel. Ils devraient donc être prêts à temps. Le réseau pourrait également aller à cette échéance jusqu'à l'aéroport du Bourget, où doit s'installer le centre des médias des JO. En revanche, le tronçon de la ligne 17 allant du Bourget au Triangle de Gonesse ne sera pas achevé avant 2027 (3 ans de retard). Il en va de même pour le plateau de Saclay, déjà privé de l'Exposition universelle de 2025, qui n'accueillera pas le supermétro avant 2027 (3 ans de retard). Enfin, les autres tronçons devraient prendre jusqu'à 6 ans de retard. La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, estime que ces retards vont « porter atteinte à un grand nombre de projets phares » et va réunir « les présidents des départements franciliens concernés » afin d'explorer les pistes qui permettraient d'accélérer la réalisation des lignes et étudier des modes de transport alternatifs.

Le Grand Paris Express, késako ?

Le projet du Grand Paris Express prévoit la construction de plus de 200 kilomètres de métro automatique destinés à faciliter les déplacements dans la banlieue parisienne.

Planning des lignes du supermétro

Pour 2024

  • Ligne 14 : prolongée au nord et au sud, de l'aéroport d'Orly à saint-Denis Pleyel (inchangée par rapport au dernier calendrier officiel)
  • Lignes 16 et 17 : de Saint-Denis Pleyel au Bourget RER (inchangées)
  • Ligne 16 : Le Bourget RER - Clichy-Montfermeil  (inchangée)
  • Ligne 17 : Le Bourget RER - Le Bourget Aéroport. Possible, sous réserve que cela soit « techniquement possible » (à confirmer)
  • Ligne 15 au sud : de Noisy-Champs à Pont de Sèvres (en travaux, deux ans de retard)

 Pour 2027

  • Ligne 18 : d'Orly à Saclay (trois ans de retard)
  • Ligne 17 : du Bourget au Triangle de Gonesse (trois ans de retard)

Pour 2030

  • Ligne 15 : au nord et à l'ouest, de Pont de Sèvres à Noisy-Champs via La Défense et Saint-Denis Pleyel : pas encore de calendrier précis compte tenu des difficultés techniques, mais des retards très importants (jusqu'à cinq ans)
  • Ligne 16 : de Clichy-Montfermeil à Noisy-Champs (six ans de retard)
  • Ligne 17 : du Triangle de Gonesse à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle et au Mesnil Amelot (six ans de retard jusqu'à Roissy)
  • Ligne 18 : de Saclay à Versailles (inchangée)

Bon à savoir

Vous pouvez découvrir votre futur temps de transport en vous connectant sur le simulateur de la Société du Grand Paris