Orvault : l’une des villes les plus actives de la métropole nantaise

06 déc 2020
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Comme toutes les villes aux portes de Nantes, Orvault témoigne d’un marché immobilier actif. Les programmes neufs affluent, les commerces se développent et les prix des logements atteignent des niveaux similaires aux prix nantais dans certains quartiers.

Image
Orvault : l’une des villes les plus actives de la métropole nantaise
Dans certains quartiers, les prix immobiliers orvaltais se hissent à un niveau similaire aux prix immobiliers nantais. © Cécile Haupas

Sommaire

3 319 €/m² pour acquérir un bien immobilier à Orvault

Située au nord-ouest de Nantes, Orvault est une ville qui rassemble de nombreux atouts, à commencer par son excellente desserte en transports en commun. La ville est ainsi desservie par 9 lignes de bus et 2 lignes de tramway, ce qui offre aux habitants la possibilité de contourner le trafic parfois dense aux abords de Nantes.

Les espaces verts sont également répandus et les commerces se multiplient. Cela explique qu’Orvault soit l’une des villes du marché de Nantes métropole les plus chères : les prix immobiliers à Orvault s’élèvent ainsi à 3 319 €/m², soit 2 484 €/m² pour les appartements, et 3 365 €/m² pour les maisons. Dans certains quartiers comme Le Bignon et Goupil, les prix moyens se hissent à un niveau similaire aux prix immobiliers nantais.

Orvault abrite 11 433 logements dont 11 287 sont des résidences principales.

Les maisons et les grandes surfaces sont très recherchées

A Orvault, 69 % des habitants sont propriétaires de leur résidence principale et une grande majorité se tourne vers les maisons. Les acquéreurs sont ainsi 59 % à rechercher une maison et les surfaces prisées sont relativement élevées. 47 % souhaitent un logement de 5 pièces et plus et 22 % un logement de 4 pièces. Cela se manifeste par une demande axée, en priorité, vers les logements dont la superficie se situe entre 40 et 99 m² pour 55 % des acquéreurs et plus de 100 m² pour 39 % d’entre eux.

La crise sanitaire n’a pas inversé la tendance, bien au contraire. « Les terrains manquent à Nantes et les acquéreurs sont désormais de plus en plus nombreux à vouloir bénéficier d’un espace extérieur », observe Alexandre David, gérant de l’agence Les Toits de l’Atlantique. « Les porteurs de projets qui souhaitent s’agrandir n’ont d’autre choix que de s’installer à l’extérieur de Nantes, pour des ambitions d’espaces ou pour des raisons financières. »

Orvault : une ville en pleine mutation

La tension immobilière et démographique s’accroît à Orvault qui offre, tout d’abord, les avantages liés à la proximité avec Nantes. Une vingtaine de minutes de route suffisent à relier les deux centres-villes, ce qui s’avère avantageux pour les Orvaltais qui travaillent au sein de la préfecture de Loire-Atlantique.

Mais la ville est également de plus en plus autonome, « comme toutes les villes du marché de report nantais », explique Alexandre David. « Ces communes se sont autonomisées au fil du temps, elles offrent un cadre de vie agréable, des commerces de plus en plus nombreux et des espaces verts et autres coins de nature très appréciés des familles. » C’est le cas d’Orvault, qui abrite de nombreux cours d’eau dont les berges sont aménagées ainsi que des espaces boisés particulièrement appréciés, sans oublier la construction de programmes neufs qui se multiplient et les infrastructures qui se développent considérablement.

Le prix immobilier par quartier à Orvault

Quartier Prix par m²
La Cholière 3 060 €
La Bugallière 2 769 €
Bourg Sud 2 851 €
Bourg Nord 3 387 €
Le Bois Raguenet 2 676 €
La Bertholière 2 943 €
Le Bois Saint-Louis 2 849 €
Plaisance 2 832 €
Le Bignon 3 731 €
La Salentine 2 954 €
Goupil 3 312 €
Zone d’activité Grand Val 2 925 €
Zone d’activité Vannes 2 918 €
Zone d’activité le Forum 2 921 €
Zone d’activité le Croisy 2 922 €

 

Orvault abrite 29 % de familles et 45 % des habitants sont des actifs. (Source : SeLoger)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !