Un don de 1,15 M€ à son village pour la construction de logements sociaux

SeLoger
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Une généreuse donatrice a transmis une petite fortune à la commune de Pellevoisin, dans l’Indre. Son souhait ? Que des logements sociaux fleurissent sur cette commune de… 900 habitants !

Image
Un don de 1,15 M€ à son village pour la construction de logements sociaux
Un don bienvenu pour une petite commune menacée de mise sous tutelle il y a 8 ans. © Wikimédia Commons
Sommaire

Dans son testament, c’était écrit noir sur blanc. Elle voulait que des logements sociaux soient érigés sur sa commune, Pellevoisin, et elle a fait en sorte que la quasi-totalité de sa fortune, soit 1,15 M€, y soit effectivement consacrée. Une somme qui représente le budget annuel de cette petite commune ! Sept ans plus tard, le vœu d’Hélène Louart a été exaucé. Après 5 ans et demi de travaux, le résultat est sans doute à la hauteur des espérances de la centenaire puisqu’un nouveau hameau de 8 maisons a vu le jour, quatre trois-pièces et quatre deux-pièces. Des logements sociaux loin des images de barres HLM déshumanisantes.

Une discrète retraitée

Il y a huit ans, lorsque la retraitée fait de Pellevoisin son légataire universel, la commune croule sous les dettes et est menacée de mise sous tutelle. Les élus ont été les premiers surpris du montant du don. Hélène Louart vivait en effet dans une discrète maisonnette, était veuve et ne percevait qu’une modeste retraite de 1 000 € par mois. Les conditions de la défunte ont été respectées « à la lettre », précise la mairie. Chaque année, des dizaines de localités bénéficient de donations de particuliers… tombées du ciel en cette période de vaches maigres des finances publiques.

La rédaction vous conseille :

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
A la une !
Image
Lille fait partie des métropoles les plus abordables de France, avec 3 463 €/m². © Aliaksandr Antanovich - Getty images
Villes
Lille, capitale des Flandres, se distingue par un marché immobilier encore relativement accessible, bien que plus cher que celui de ses voisines belges. Malgré une forte augmentation des taux d...
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...