Visiter un appartement : ce qu'il faut vérifier avant d'acheter votre logement

Visiter un appartement : ce qu'il faut vérifier avant d'acheter votre logement

Avant d’acheter votre appartement, il faut le visiter plusieurs fois. C'est une étape indispensable à effectuer avec beaucoup de vigilance et surtout ne sous-estimez pas le prix des travaux à réaliser avant votre installation.

Découvrez le quartier avant la visite de l'appartement

Si vous êtes candidat à l’achat, la visite d’un appartement ne s’improvise pas. Si vous avez sélectionné un logement qui vous plait et entre dans votre budget, prenez le temps d’arriver en avance pour repérer le quartier, l’emplacement de l’appartement par rapport aux commodités de la vie quotidienne : transports en commun, écoles, commerçants, etc.

Visite de son futur appartement : le quartier et l'immeuble

Inspectez les parties communes qui doivent être bien entretenues

Lors de votre arrivée, il convient au préalable de bien regarder l’état des parties communes et l'extérieur de l’immeuble. Un immeuble vétuste signifie bien souvent des travaux, voire un ravalement, à une échéance relativement proche. En tant que propriétaire, vous aurez alors à supporter des dépenses significatives, idem pour un ascenseur qui ne serait plus aux normes. Fuyez les copropriétés trop délabrées. Autant vous pourrez rénover un appartement à votre guise, autant il vous sera plus difficile d’influer sur l’état d’un immeuble mal entretenu, surtout si des copropriétaires peu scrupuleux ne paient pas leurs charges.

Vérifiez les moindres détails pendant la visite du logement 

Une fois dans l’appartement, regardez attentivement l’état des murs, du sol… et du plafond (attention aux traces d’humidité). Ouvrez les fenêtres pour tester leur fonctionnement et vous faire une idée du bruit si vous donnez sur une rue passante. Dans ce cas, il est préférable de s’installer dans un appartement équipé d’un double vitrage. N’hésitez pas à tester les robinets des salles de bains et de la cuisine, à tirer la chasse d’eau des toilettes. Vérifiez également l’état des prises murales. Un conseil : venez si possible avec un mètre si vous possédez des meubles volumineux que vous souhaitez conserver. Si vous visitez de nombreux appartements dans un laps de temps réduit, prenez également des notes et des photos sur les atouts et les défauts de chaque logement.

Visite de son futur appartement : anomalies, travaux à effectuer etc.

Visitez l'appartement à différentes heures de la journée

Avant de signer un compromis de vente, il convient d’effectuer au minimum une deuxième visite du logement et de vous faire accompagner par une personne de confiance qui relèvera peut-être des éléments ou une question à poser au propriétaire auxquels vous n’avez pas pensé. Dans ce cas, optez, si possible, pour des créneaux horaires différents. Le matin est idéal pour se rendre compte de la luminosité de l’appartement, l’après-midi également. En début de soirée, vous aurez, en revanche, une idée de l’ambiance dans la rue si vous habitez une rue commerçante animée de bars et de restaurants (attention aux odeurs si vous habitez juste au-dessus d’un restaurant !).

Bon à savoir

Si vous avez repéré des travaux significatifs à réaliser, prenez-les en compte dans votre budget pour ne pas vous retrouver au dépourvu une fois dans l’appartement. Refaire une salle de bains ou une cuisine pourra vous coûter plusieurs milliers d’euros. Rafraichir un appartement a également un coût non négligeable.

Renseignez-vous sur les charges de copropriété

N’oubliez pas de demander à l’actuel propriétaire des renseignements précis sur le montant des charges de copropriété que vous aurez à acquitter ainsi que les procès-verbaux des assemblées générales des trois dernières années. Vous y trouverez quantité d’informations utiles sur la vie de l’immeuble, notamment si des travaux qui vous engagent ont déjà été votés. Le document vous donnera également un aperçu de la vie de la « copro » avec les conflits de voisinage éventuels. Le propriétaire devra également vous remettre le diagnostic de performance énergétique du logement (DPE).

Visite de son futur appartement : charges de copropriété, diagnostic etc.