« À Cagnes-sur-Mer, l’immobilier est à l’arrêt, faute de biens à vendre »

03 nov 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La pénurie de biens immobilier à Cagnes-sur-Mer se fait de plus en plus ressentir. Un constat que Jean-Michel Delain, gérant de l’agence Delain Immobilier, nous explique plus en détail.  

Image
« À Cagnes-sur-Mer, l’immobilier est à l’arrêt, faute de biens à vendre »
Cagnes-sur-Mer possède tous les avantages de la Côte d’Azur tout en conservant une dimension de ville à taille humaine. © Kiev.Victor – Shuterstock

Sur quel secteur êtes-vous amené à intervenir ?

Delain Immobilier intervient sur toute la commune de Cagnes-sur-Mer et sur son bassin. Nous pouvons également intervenir sur tout l’ouest de Nice, jusqu’à Villeneuve-Loubet et l’arrière-pays.

Le marché de l’immobilier est-il dynamique à Cagnes-sur-Mer ?

Après des semaines très dynamiques, on constate un arrêt des transactions immobilières dû à la pénurie de biens. Certains produits en vente depuis un an, voire plus, ont désormais trouvé acquéreur. Les vendeurs ont aligné leur bien au prix du marché, ce qui explique qu’ils l’ont vendu très rapidement.

Le prix immobilier à Cagnes-sur-Mer est d'environ 4 452 €/m², environ. 

Quels sont les quartiers cagnois qui ont le plus de potentiel ?

Comme dans toutes les stations balnéaires, les biens immobiliers situés en bord de mer sont extrêmement prisés. Comme je passe souvent sur ces secteurs, je constate qu’il n’y a pas – ou très peu – de panneaux « à vendre ». Cette pénurie explique l’explosion du prix au m² dans ces secteurs. Un appartement 2-pièces trouve preneur dans la semaine, à un prix avoisinant les 6 500 € au m².

À Cagnes-sur-Mer, quels sont les délais moyens de transaction ?

Face à la pénurie de biens immobiliers, les délais moyens de transaction se sont considérablement raccourcis. Il n’est désormais plus rare de voir un bien partir en quelques visites. En outre, on constate une augmentation du nombre d’investisseurs qui ciblent Cagnes-sur-Mer et ses alentours.

« Des biens en bon état et bien présentés sont vendus en une semaine »

Jean-Michel Delain, gérant de l’agence Delain Immobilier

Quels conseils donneriez-vous à de futurs acquéreurs ?

Sans aucun doute, ils doivent s’armer de patience et faire preuve d’une grande réactivité en cas de visite d’un bien correspondant à leurs attentes. La pénurie de biens à vendre fait que les acquéreurs se positionnent très rapidement, quitte à revoir quelque peu leurs critères.

Quelles sont les perspectives du marché de l’immobilier cagnois ?

Visiblement, le marché de l’immobilier est tendu, dans notre secteur comme sur l’ensemble du territoire. Nous espérons que les vendeurs encore hésitants se décident à vendre. Pour limiter les craintes de ne pas trouver un bien correspondant à leurs recherches après la vente, la solution du prêt-relais est à envisager.

Image portrait
Image
Jean-Michel Delain, gérant Delain Immobilier
Gérant Delain Immobilier, 7 promenade de la Plage, 06800 Cagnes-sur-Mer

A la une !