Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« A Sainte-Foy-lès-Lyon, les prix immobiliers devraient baisser »

Dans la première couronne lyonnaise, le marché de la transaction et de la location demeure toujours aussi tendu. Florent Lancelot, gérant de l’agence Lancelot, analyse pour nous les grandes tendances de l’immobilier de ce secteur.

« A Sainte-Foy-lès-Lyon, les prix immobiliers devraient baisser »

Quel est le délai moyen de transaction dans votre secteur ?

Si le bien est au prix du marché, il peut se vendre vite, mais cela est vrai surtout pour les maisons. Les appartements mettent souvent plusieurs semaines, voire plusieurs mois à trouver un acquéreur. Cela est vrai même si le logement est rénové et en excellent état. Nous venons de vendre une maison à 650 000 €, au prix, en une seule journée malgré des travaux à prévoir et un peu de vis-à-vis. Mais aujourd’hui, faute de biens, les acquéreurs sont prêts à faire des concessions sur leurs critères. L’achat coup de cœur est devenu plus rare. Ce n’était pas le cas il y a 5 mois. En revanche, si le prix est déconnecté du marché, les délais de vente sont évidemment bien plus longs.

Les prix immobiliers sont-ils négociés par les acheteurs à Sainte-Foy ?

Pour les appartements de petites surfaces, il n’y a pas de négociation. Ce type de biens se vend très rapidement. Sur les grandes surfaces, nous n’avons de toute façon que très peu de demandes. En revanche, sur les maisons, les acheteurs négocient toujours le prix d’achat. Les offres d'achat peuvent parfois être assez éloignées du prix demandé.

Bon à savoir

Le prix au mètre carré à Sainte-Foy-lès-Lyon est de 4 260 €, environ.

Comment se porte le marché de la location à Sainte-Foy-lès-Lyon ?

Comme pour la transaction, il est très dynamique avec une offre très limitée. Dès la parution de l’annonce, si le logement est bien situé, nous recevons de très nombreux appels en une seule journée. Nous n’avons parfois même pas besoin de faire de visite. Les locataires se contentent d’envoyer leur dossier de location pour réserver l’appartement. 

Quels conseils donneriez-vous à une personne souhaitant acheter dans ce secteur ?

Il faut impérativement être très réactif. Quand un produit propose un prix intéressant, il ne faut pas hésiter longtemps. Il faut donc avoir consulté sa banque au préalable et être en mesure de faire une offre rapidement.

« En moyenne, à Sainte-Foy-lès-Lyon, les acheteurs ont un budget de 800 000 € »

Florent Lancelot, gérant de l’agence Lancelot

Quelles sont les perspectives d’évolution du marché immobilier de votre secteur ?

C’est assez difficile à dire dans le contexte actuel. Nous sortons tout juste de la crise sanitaire. Les élections présidentielles arrivent à grands pas et comme toujours cet événement sème un peu le doute parmi les acteurs du marché. Nous envisageons par ailleurs une baisse des prix dans les prochains mois dans notre secteur. Ce sera notamment le cas sur les appartements anciens qui ont du mal à se vendre. Cette tendance concernera aussi les biens parfaitement placés dans de belles résidences. La baisse devrait d’ailleurs être assez forte. Pour les maisons proches du village de Sainte-Foy ou de Francheville-le-Haut, les tarifs devraient rester élevés. En revanche, celles situées un peu plus loin pourraient voir leur prix diminuer avant la fin de l’année.

Pouvez-vous nous présenter votre agence en quelques mots ?

Nous sommes une agence indépendante qui existe depuis plus de 20 ans. Nous sommes collaborateurs experts de Sainte-Foy-lès-Lyon et de ses environs, mais nous réalisons chaque année de belles ventes sur Lyon et dans les Monts d’Or, notamment. Nous souhaitons étoffer l’équipe commerciale et allons prochainement commencer le recrutement afin d’intégrer deux nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année.

Florent Lancelot © Seloger
Florent Lancelot, Gérant de l’agence Lancelot,
Agence Lancelot, 8 Grande Rue, 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon