Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« À Septèmes-les-Vallons, les prix immobiliers continuent d'augmenter »

La crise sanitaire a été très positive pour le marché immobilier de la commune de Septèmes-les-Vallons. Didier Lambour, gérant de l’agence Guy Hoquet, fait le point après 20 mois marqués par des confinements et des déconfinements successifs.

« À Septèmes-les-Vallons, les prix immobiliers continuent d'augmenter »

Quel est l’état du marché immobilier de Septèmes-les-Vallons ?

La Covid a renforcé l’attractivité de notre ville, notamment pour les logements avec jardin ou terrasse. Les prix immobiliers pour ce type de bien ont d’ailleurs augmenté. A contrario, les biens sans terrasse ni jardin ont beaucoup plus de difficultés à se vendre. Ils sont généralement plutôt recherchés par des investisseurs. Enfin, depuis la fin du premier confinement, les demandes viennent aujourd’hui de toute la France. Les acquéreurs sont de plus en plus nombreux à souhaiter télétravailler depuis Septèmes-les-Vallons.

Qu’en est-il du marché de la location ?

Sur notre secteur, l’offre locative est très réduite. Si nous rentrons un bien, il est en principe loué en 1 mois si le loyer demandé est conforme au marché.

« À Septèmes-les Vallons, les délais de vente se sont considérablement raccourcis »

Didier Lambour, gérant de l’agence Guy Hoquet

Quel est le délai de transaction moyen dans votre ville ?

Il faut environ une à trois semaines pour vendre un bien. À titre de comparaison, avec la crise de la Covid-19, nous étions plutôt sur une moyenne de 90 jours. Aujourd’hui, les logements se vendent donc très rapidement.

Quels sont les secteurs de Septèmes-les-Vallons les plus demandés ?

Tous les quartiers de Septèmes-les-Vallons sont appréciés. Nous n’avons en tous les cas aucun secteur totalement délaissé par les acheteurs. Il faut noter que plus les acquéreurs se rapprochent de la commune de Bouc-Bel-Air, plus les tarifs pratiqués sont élevés. Il s’agit en effet d’un quartier de report d’Aix-en-Provence.

Pourriez-vous nous donner des exemples de prix à Septèmes-les-Vallons ?

Dans le secteur de Prévert, par exemple, une maison se vend en moyenne aux alentours de 450 000 €. Dans les autres quartiers, les prix varient entre 300 000 et 350 000 €. En se rapprochant de Marseille, les maisons se vendent entre 250 000 et 300 000 €, plus si elles profitent de la vue mer. 

Bon à savoir

Le prix immobilier à Septèmes-les Vallons est de 3 000 €/m², environ.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le marché immobilier de votre secteur ? 

Si l’économie se maintient et que les banques continuent à proposer des taux d’emprunt historiquement bas, les prochains mois devraient être excellents. La demande est en effet toujours bien présente. On constate néanmoins que les banques ont tendance à resserrer légèrement leurs conditions de crédit. C’est un point à surveiller pour cette fin d’année 2021 et le début de 2022.

Quel conseil donneriez-vous à une personne ayant le projet d’acheter ou d’investir dans votre secteur ?

C’est le moment d’acheter à Septèmes-les-Vallons. Les prix immobiliers demeurent encore bas, contrairement aux grandes agglomérations de la région et notamment à Aix-en-Provence. Nous anticipons une hausse du marché. Par conséquent, il est intéressant d’investir aujourd’hui afin de pouvoir espérer une belle plus-value dans les années à venir. 

Pouvez-vous me présenter en quelques mots votre agence ?

Nous réalisons des transactions, de la location et de la gestion. Nous sommes actuellement 11 collaborateurs répartis sur 2 agences. Nous avons largement digitalisé nos services depuis la crise de la Covid. Nous proposons par exemple à nos clients des visites virtuelles avec un logiciel de dernière génération.

Didier Lambour © SeLoger
Didier Lambour, Gérant de l’agence Guy Hoquet
Gérant de l’agence Guy Hoquet, 18 avenue du 8 Mai 1945, 13240 Septèmes-les-Vallons