« À Chantilly, des biens très proches l'un de l'autre sont vendus du simple au double »

10 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Alexandre Auvray, directeur de Home Square, retrace les évolutions du marché immobilier de Chantilly. Après deux années exceptionnelles, le marché s’est peu à peu tendu, laissant place à une montée importante des prix immobiliers.

Image
foret-chantilly-seloger
La forêt de Chantilly, un lieu exceptionnel où s’adonner aux plaisirs des activités équestres. © Ricardo Pacheco – Shutterstock

Pouvez-vous nous dresser un bilan des conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier à Chantilly ?

Depuis deux ans et après les différents confinements, il y a eu une véritable prise de conscience de la part des particuliers. Ils ont soudainement réalisé ou du moins concrétisé leurs projets. Ils mûrissaient depuis longtemps l’envie de quitter les grandes villes, de gagner en confort de vie et de vivre dans des logements plus grands. Il y a eu un regain d’intérêt généralisé pour toutes les villes moyennes situées en périphérie des grandes métropoles et pour les environnements plus naturels, où l’on respire. Dans la région, tous les yeux se sont rivés sur des biens se trouvant autour de la ville de Chantilly. Mais après ces deux années exceptionnelles en termes de volume de transactions, aujourd’hui le marché pourrait être qualifié de tendu. En effet, nous avons actuellement plus d’acheteurs positionnés sur le marché que de vendeurs et de biens à proposer.

Les critères des acquéreurs ont-ils changé depuis ?

Oui, nous observons que depuis environ un an, les maisons avec jardin s’échangent très bien et surtout très vite à des prix bien plus élevés qu’avant. Ce n’est pas vraiment une surprise, lorsque l’on sait que la demande se concentre essentiellement sur ce type de bien ! Il est logique que les vendeurs tentent de profiter de l’intérêt pour ces biens afin de faire une belle plus-value sur leur vente. De notre côté, nous avons tout de même réussi à rentrer quelques biens qui correspondent parfaitement aux attentes de notre clientèle. Nous proposons en effet de l’immobilier de charme ou atypique, avec du caractère et beaucoup de cachet. Notre clientèle se tourne donc naturellement vers nous pour vendre cette typologie de biens.

Le prix immobilier à Chantilly est de 3 888 €/m2.

Pensez-vous que la situation va être amenée à stagner ou au contraire à évoluer au cours de l’année 2022 ?

Nous nous attendons plutôt à une année qui fera rentrer le marché en phase de stagnation ou de hausse. La demande est trop importante pour qu’il en soit autrement. Nous ne voyons aucune raison pour que les prix baissent et que la tension s’estompe dans la mesure où nous nous trouvons dans un espace naturellement restreint. En effet, la ville de Chantilly est entourée de forêts. Le secteur ne va pas pouvoir s’étendre et nous n’allons pas assister à la construction de plus de biens. Les zones pavillonnaires dans le secteur vont devenir de plus en plus rares, il sera difficile de pouvoir y trouver un bien disponible à la vente.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Notre agence immobilière est implantée depuis 15 ans à Paris et dans le département de l’Oise. Notre but est de proposer des services de qualité à notre clientèle. A cet effet, nous mettons, notamment, l’accent sur l’importance d’une estimation la plus précise possible, une communication la mieux adaptée à la typologie des biens et un suivi rigoureux de nos dossiers jusqu’à leurs conclusions. Notre ligne de conduite est de privilégier la qualité à la quantité des biens que l’on nous confie pour la vente, afin de nous en occuper comme s’il s’agissait des nôtres...

Image portrait
Image
alexandre-auvray
Alexandre Auvray
Home Square, 88 rue du Connétable, 60500 Chantilly
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !