« La crise sanitaire a accentué le dynamisme du marché immobilier à Bordeaux »

La rédaction
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Une grande accessibilité, une culture omniprésente, une qualité de vie agréable… autant de bonnes raisons expliquant en partie l’engouement pour la région bordelaise. Jean-François Hirigoyen, gérant de l’agence Hirigoyen Immobilier, nous donne son point de vue sur la belle endormie.

Image
bordeaux-seloger
Bordeaux : une ville se trouvant à 2 h 30 de Paris grâce au TGV. © Saiko3p – Shutterstock

Intervenez-vous exclusivement sur Bordeaux ?

Nous ciblons essentiellement le centre-ville historique de Bordeaux pour les transactions immobilières, notamment les secteurs Saint-Pierre, Saint-Paul, Saint-Michel et Sainte-Croix. En ce qui concerne les locations, notre agence intervient sur toute la Gironde.

Comment se porte le marché immobilier à Bordeaux ?

Il s’est toujours très bien porté. La crise sanitaire a boosté ce dynamisme. Je n’aime pas donner de délais de transactions moyens, car ils dépendent essentiellement du prix souhaité par le vendeur. Si ce montant est au prix du marché selon son état et sa situation, le bien partira rapidement.

Y a-t-il des quartiers qui ont plus de potentiel que d’autres ?

Le centre-ville historique est prisé par les investisseurs, qui y trouvent tout le confort sans urbanisation excessive. Les familles, quant à elles, préfèrent rechercher dans les secteurs aux alentours, comme le secteur Saint-Genès.

Pouvez-vous nous donner des exemples de prix dans le centre-ville bordelais ?

Pour les biens d’exception bordelais, c’est-à-dire dotés de prestations haut de gamme avec vue et commodités proches, les prix franchissent régulièrement la barre symbolique du million d’euros. Pour des demandes plus traditionnelles, les prix immobiliers fluctuent entre 150 000 € pour un studio et plus de 500 000 € pour une maison avec jardin.

Le prix immobilier à Bordeaux est de 4 750 €/m², environ.

Votre agence a-t-elle dû s’adapter face la crise sanitaire ?

Les confinements nous ont obligés à faire preuve d’imagination pour maintenir notre activité. Nous avons donc fait le choix de doter tous nos collaborateurs d’équipements numériques et de digitaliser au maximum les processus avec des visites virtuelles et des signatures digitales.

Avez-vous constaté un nouveau profil d’acquéreurs ?

Habituellement réservé à une clientèle locale, le marché de l’immobilier bordelais attire désormais de nombreux Franciliens avec des budgets plus importants. De ce fait, il est devenu plus difficile aux primo-accédants d’acheter un bien sur le secteur.

Quel est le meilleur moment pour vendre ou acheter à Bordeaux ?

Que vous souhaitiez acheter ou vendre, il n’y a pas de saisons ou de périodes plus propices à la transaction. Plus le bien sera une bonne affaire avec un prix du marché et de bonnes prestations, plus il se vendra ou s’achètera vite. En d’autres termes, il est préférable d’avoir son financement accordé avant même la première visite.

Pouvez-vous nous présenter votre agence en quelques lignes ?

Notre agence est située dans le centre-ville historique de Bordeaux. Nous prenons en charge les transactions et les locations immobilières, mais aussi l’administration de biens. Fiers de notre agence à taille humaine, nous avons à cœur d’accompagner tous les projets de nos clients de A à Z.

Estimer gratuitement votre bien en 2 min
Image
Jean-François Hirigoyen
Jean-François Hirigoyen
Gérant Hirigoyen Immobilier, 44 cours de la Libération, 33000 Bordeaux
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
ville de Colmar
Immobilier local
Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le...
Image
Immeuble moderne et écologique
Immobilier local
À Ermont, vendeurs comme acquéreurs campent sur leurs positions. Comme le souligne Stéphane Ricou, dirigeant de l’agence immobilière GUY HOQUET ERMONT, les premiers souhaitent vendre leur bien à un...