« La crise sanitaire a été favorable au marché immobilier niçois »

10 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Fort d’une belle réputation et d’un climat exceptionnel, la ville de Nice continue d’attirer de nouveaux résidents. La crise sanitaire semble même avoir accéléré cette tendance. Vérification avec Lionel Ciais, co-gérant du Cabinet Marshall.

Image
place-massena-nice-seloger
La place Masséna : l’un des emblèmes de la ville de Nice. © Drozdin Vladimir – Shutterstock

Quel est le bilan de l’année 2021 sur le marché immobilier niçois ?

Il est vraiment très bon ! Nous profitons d’un cadre exceptionnel, toujours très attractif dans le monde entier et d’une politique de la ville particulièrement intéressante. En quelques années, la commune a bénéficié de grands travaux d’embellissement et de la mise en place d’un tramway. Aujourd’hui, en moins de trente minutes et pour seulement 1,5 €, les Niçois peuvent aller à l’aéroport international de Nice Côte d’Azur. La crise sanitaire n’a finalement eu aucun impact négatif sur notre marché. Au contraire, elle a permis à de nouveaux acheteurs de s’intéresser à notre région.

Comment se compose votre clientèle ?

Nos clients viennent de partout. La réputation de Nice dépasse largement les frontières. Le télétravail a poussé les Parisiens et les Lyonnais à venir s’installer sur la Côte d’Azur pour profiter du climat. Les personnes âgées et les retraités sont invariablement très présents. Historiquement, ils ont toujours été nombreux à acheter des biens immobiliers à Nice.

En moyenne, le prix immobilier à Nice dans l'ancien est de 4 830 €/m².

Que faut-il faire pour vendre son bien immobilier rapidement ?

Respecter le niveau des prix pratiqués sur le marché ! Dans certains quartiers très locaux, proposer son bien trop cher rend la vente quasiment impossible. C’est le cas notamment dans le secteur nord de Nice et aux alentours des gares. Au sud de la ville, les vendeurs peuvent se permettre des prix un peu plus élevés. Le profil de la clientèle est, en effet, un peu différent et les achats de résidences secondaires bien plus nombreux. Cependant, nous conseillons systématiquement à nos clients de faire preuve de réalisme et de ne pas être trop gourmands pour vendre vite. Évidemment, il est toujours possible de baisser le prix plus tard, mais cela ne sert pas à grand-chose. Les acquéreurs sont aujourd’hui très informés et connaissent parfaitement les prix pratiqués. L’idéal est donc de suivre l’estimation proposée par l’expert immobilier.

Pour acheter un bien à Nice, quel conseil donneriez-vous ?

Il faut absolument visiter et ne pas s’arrêter aux photos et à l’adresse du logement. Elles sont parfois trompeuses. En visitant un bien, on peut parfois découvrir des produits de qualité qui en valent vraiment la peine.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Nous travaillons plutôt avec une clientèle locale. Nous mettons principalement en avant notre activité de gestion locative et de transaction en nous basant sur notre expertise. Nous donnons beaucoup de temps à nos clients. Notre objectif est de nous démarquer en proposant un service de qualité sur-mesure. Avec notre nouvelle adresse, inaugurée récemment, nous offrons encore plus de proximité aux acheteurs et aux vendeurs.

Image portrait
Image
Lionel Ciais Groupe Marshall
Lionel Ciais
Cabinet Marshall, 29 rue Hôtel des Postes, 06000 Nice
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !