« Les familles plébiscitent les villes limitrophes du Havre »

21 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

En quête de calme et de verdure, les acquéreurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les bourgs à proximité du Havre. Isabelle Lemaistre, gérante de Lemaistre Immobilier, nous apporte quelques précisions sur le marché immobilier du secteur et le profil des acheteurs.

Image
maison-montivilliers-seloger
Les acheteurs sont de plus en plus nombreux à s’installer à Montivilliers. © Marat_Lala – Shutterstock

Pourriez-vous nous décrire l’état du marché immobilier du Havre et des communes aux alentours ?

Il est très tendu. L’offre est actuellement très basse et la demande ne cesse de croître. Les biens disponibles se vendent très rapidement, en seulement trois semaines. Le littoral, la partie ouest du Havre et toutes les communes limitrophes sont concernés par ce phénomène. Montivilliers et Octeville attirent, par exemple, de nombreux acquéreurs.

Quel est l’impact sur les prix de l’immobilier ?

La hausse est importante dans l’ensemble de la région Normandie. Le centre-ville du Havre, notamment, a connu une augmentation marquée des prix en 2021. Les communes aux alentours n’échappent pas à la tendance, même si le marché demeure encore très abordable.

Pourriez-vous nous donner des exemples de prix dans les villes limitrophes du Havre ?

À Octeville-sur-mer, dans le secteur de Dondeneville, une maison 5 pièces de 127 m2 avec 3 chambres s’est vendue 393 000 €. Côté falaise, dans le hameau de la Bruyère, nous avons également vendu une maison de 210 m2 avec 6 pièces, équipée d’une pompe à chaleur, à 512 000 euros.

Quel est le profil de votre clientèle ?

Elle est très familiale. Pour leurs enfants, les acquéreurs recherchent en priorité le calme et la verdure. Ils souhaitent s’installer à la campagne tout en restant proches du centre-ville afin d’aller facilement travailler. La proximité des axes routiers est donc un critère essentiel. La plupart du temps, notre clientèle a déjà été propriétaire auparavant. Nous recevons donc assez peu de primo-accédants.

Le prix immobilier à Octeville-sur-mer est de 2 401 €/m².

Quelle est l’attitude des acquéreurs aujourd’hui ?

Nous sommes parfois un peu surpris du dynamisme de la demande, vite freinée par le manque de produits. Nous aimerions contenter tout le monde mais notre choix reste limité. La plupart des acquéreurs sont aujourd’hui très informés de l’état du marché, grâce notamment aux plateformes internet. Nous recevons des clients qui très souvent ont déjà une bonne idée du marché et de ce qu’ils souhaitent. En revanche, la pénurie de biens les inquiète très souvent.

Que mettent en place les villes limitrophes du Havre pour attirer du monde ?

À l’origine, il s’agit de cités dortoirs où les habitants reviennent chaque soir uniquement pour dormir. Beaucoup d’entre elles ont investi pour rendre leur territoire plus attractif, par exemple, en proposant un ramassage scolaire ou en incitant les commerces à s’installer. Le souhait des villes est de densifier les populations sur les mêmes secteurs pour des raisons d’organisation. Cela permet aussi de donner plus de travail aux commerçants locaux.

Vous nous avez parlé précédemment de Montivilliers, quels sont ses principaux atouts ?

La deuxième ville après Le Havre en termes de population se situe à l’intérieur des terres, loin du littoral. Montivilliers est cependant idéalement située à seulement 15 minutes du centre-ville havrais et dispose de très nombreuses commodités dont profitent tous les habitants du secteur.

Quel est le secret d’une transaction réussie ?

C’est le juste prix ! Nous essayons de tenir compte dans nos estimations de l’augmentation constatée ces derniers mois et de tenir notre fourchette de prix.

Image portrait
Image
Isabelle Lemaistre
Isabelle Lemaistre
Lemaistre Immobilier, 91 avenue Foch, 76600 Le Havre
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !