Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« Les prix immobiliers dans l'hypercentre d'Angers vont continuer à augmenter »

Angers, la préfecture historique du Maine-et-Loire, connaît une croissance constante de la demande. Les prix augmentent dans l’hypercentre, mais également dans les communes périphériques, ce que nous explique Nadine Berthelot, gérante de l’agence Immobilier Passion.

« Les prix immobiliers dans l'hypercentre d'Angers vont continuer à augmenter »

Pouvez-vous dresser un état des lieux du marché immobilier à Angers ?

Le marché immobilier à Angers reste plutôt stable. Les prix des logements ont augmenté comme dans un certain nombre de villes moyennes de France métropole, mais il est évident que les biens surévalués ne se vendent pas. Le marché est désormais plus tendu qu’auparavant, la demande est bien plus forte que l’offre. Nous comptons plus d’acheteurs que de vendeurs et cette tendance risque de continuer à se confirmer.

Le marché des secteurs situés en périphérie d’Angers est-il un peu moins cher ?

Oui, évidemment, car les structures municipales et privées ne sont pas les mêmes. Il existe une disparité au niveau des collèges, des lycées, des universités, des salles de spectacle, des musées, des théâtres et des cinémas, mais également au niveau des réseaux de bus, de tram et des gares.

Pensez-vous, néanmoins, que les prix immobiliers, dans les communes aux alentours, vont augmenter à la suite de la pandémie ?

Oui, c’est certain, les prix immobiliers vont augmenter mais de façon moins prononcée que dans l’hypercentre d’Angers.

Bon à savoir

Le prix moyen d'un appartement à Angers est de 3 090 €/m².

Avoir un extérieur est-il un critère primordial pour les acquéreurs souhaitant habiter à Angers ?

Oui, surtout depuis la pandémie de Covid-19, qui oblige un certain nombre de personnes à travailler depuis leur domicile. C’est finalement vrai pour chacun d’entre nous. Pouvoir respirer à l’extérieur, que ce soit sur un balcon ou dans un jardin, est agréable et est même devenu un besoin vital.

Avec le développement du télétravail, pensez-vous que les Angevins vont s'excentrer ?

Pas forcément, mais ils ressentent assurément le besoin d’avoir un extérieur, balcon, terrasse ou jardin. Angers a néanmoins l’avantage de compter beaucoup d’espaces verts publics comme le jardin des Plantes, le jardin du Mail, l'étang Saint-Nicolas, le parc de la Garenne, le lac de Maine ou encore le parc Balzac, pour s’échapper et respirer le temps d’une balade.

Pensez-vous que le développement du télétravail dans les grandes métropoles françaises va permettre de booster le marché immobilier dans votre secteur ?

Oui, bien sûr, les gens ont besoin de bénéficier d’une pièce en plus pour le télétravail et exercer leur profession plus tranquillement, sans avoir les enfants ou le conjoint dans la même pièce.

Nadine Berthelot © SeLoger
Nadine Berthelot, Directrice de l’agence Immobilier Passion
Agence Immobilier Passion, 62, boulevard Foch, 49100 Angers