Courchevel : une station de haut standing

Courchevel : une station de haut standing

Connue pour ses hôtes fortunés, Courchevel n’en reste pas moins un village charmant de haut rang, à l’image des opportunités immobilières de standing à saisir dans cette station savoyarde qui n’a pas connu la crise. 

Le domaine des Trois Vallées représente le plus imposant domaine skiable planétaire, sans déchausser.  Reliant les trois versants en parallèle, les skieurs peuvent aussi pratiquer sur le seul domaine de Courchevel, composé de 150 kilomètres de pistes.

La station s'articule autour de cinq villages nichés à diverses hauteurs. Saint-Bon, le chef-lieu, pointe à 1 550 mètres, tout comme Le Praz et Courchevel Village. Moriond (1650m) fait la passerelle avec Courchevel 1850. On recense 51 hôtels allant du deux étoiles au palace.

Gel des permis de construire

Des contraintes administratives font que le plan local d’urbanisme a été annulé, engendrant un gel des permis de construire jusqu’à 2016 a minima. Si les transactions ont diminué de 50 % comparé à 2010, les clients avides d’acquisitions à Courchevel ne veulent plus attendre. Ce repositionnement sur le foncier existant entraîne une hausse des prix d’environ 20 % (12 337 €/m² aujourd’hui contre 10 240 €/m² en 2013).

Des chalets de toutes tailles à tous les prix

Avec 2 000 locaux recevant 40 000 touristes l’hiver, la vacance locative se porte bien. De 500€ la location hebdomadaire d’un 20 m² au Village à 200 000 euros le chalet grand luxe pour dix, l’offre est large.

Domaine skiable hors norme, services luxueux (six restaurants étoilés) et neige garantie font de Courchevel l'une des stations les plus chères et prisées (7 500 €/m²). Plus vous grimpez, plus les prix font de même. Dans le respect de l’identité savoyarde, les chalets avec ossature en bois, pierre et lauze perdurent dans la prestigieuse Courchevel 1850. La clientèle peu regardante sur les tarifs vise le Jardin alpin ou Nogentil.

L’immobilier à Courchevel

  • 11,7 % des logements disposent d’une pièce. Les T2 représentent 18,7 % des biens, le T3 reste le plus courant (28,2 %).
  • A environ 80 000 € le studio à 1550 mètres, le T2 chiffre entre 125 000 et 135 000 €.
  • Hors Courchevel 1850 et Moriond, un 35m² se vend entre 170 000
    et 175 000€. 15 mètres carré supplémentaires nécessiteront une enveloppe de 250 000 m².
  • Le m² peut dépasser 15 000 € dans les résidences de tourisme du Jardin Alpin (Courchevel 1850).

Encore des opportunités immobilières ?

Sans être millionnaire, les hauts revenus peuvent encore se rassurer. Malgré un PLU bloqué et une augmentation des prix, des acquisitions restent abordables notamment à Courchevel 1550 et à Courchevel Moriond (à 1650m) qui plaît aussi aux acheteurs ne pouvant s’offrir « l’étage supérieur ». Des chalets prestigieux ont été construits en 2012 à un prix inférieur de 30 % à Courchevel 1850.

Des transports adaptés au standing

En avion, Orly relie Chambéry en 75 minutes. Comptez ensuite 1h40 de route. En train, le transfert de Moûtiers (5 heures depuis Paris) vers Courchevel prend 45 minutes en bus. Taxis limousines et hélicoptères sont également proposées pour se déplacer entre les villages de Courchevel. Des bus assurent la navette entre les sites de la station, ce qui évite de prendre sa voiture après une journée de sport.

Courchevel reste une station référence du luxe. Son domaine skiable n’empêche pas les amoureux de sports d’hiver non fortunés de vouloir y investir. Il faut alors éviter Courchevel 1850.

Les Points à retenir :

  • Le blocage du PLU contribue à la hausse des prix.
  • A 1 550 mètres, des petites surfaces restent "abordables".
  • A Courchevel, le haut de gamme ne souffre pas de la crise

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés