Locataire / Propriétaire : qui doit repeindre les volets ?

Locataire / Propriétaire : qui doit repeindre les volets ?

La peinture des volets du logement en location s’écaille ou le locataire a tout simplement envie de changer de couleur...  Qui prend en charge l’achat de la peinture ? Qui doit repeindre les volets et dans quels cas de figure ?

L’entretien courant des fenêtres incombe au locataire…

Le première règle à connaître est celle qui encadre l’entretien courant des portes et des fenêtres d’un logement en location et cette règle dispose que le locataire est responsable du bon fonctionnement des ouvertures, à savoir les grilles, portes et fenêtres, ce qui implique de les entretenir régulièrement. Le locataire doit donc nettoyer et graisser les systèmes d’ouverture lorsque c’est nécessaire, et éventuellement remplacer les petites pièces qui les composent et qui seraient endommagées ou perdues, tels que les boulons, les clavettes, les targettes, les clés, etc. Le locataire n’a cependant pas à payer pour les dégradations dues à la vétusté, mais ce paramètre est difficile à prouver, et le locataire doit généralement régler les petites réparations.

Locataire/propriétaire

…mais la peinture incombe au propriétaire du logement !

En revanche, si la peinture d’un volet s’écaille, et que les volets nécessitent un rafraîchissement, c’est le propriétaire qui doit le prendre en charge. En effet, la loi distingue l’entretien courant, qui incombe donc au locataire, et l’entretien de l’ensemble du bien. L’entretien courant cité ci-dessus, en ce qui concerne les portes et les fenêtres, définit les gestes qui assurent le bon fonctionnement quotidien des menuiseries, et notamment des systèmes d’ouverture. Mais la peinture, quant à elle, n’est pas considérée par la loi comme un entretien courant des volets, mais il s’agit d’une réparation considérée comme nécessaire au maintien en état, au même titre qu’un ravalement de façade, par exemple. En cas de peinture qui s’écaille sur les volets, le bailleur doit donc prendre en charge l’achat de la peinture.

Bon à savoir

Le locataire peut proposer au propriétaire de rénover lui-même le logement et de prendre tout ou partie des travaux à sa charge contre remise sur le loyer.

Changer la couleur des volets : le propriétaire doit donner son accord

Concernant la peinture des volets, il peut arriver qu’un locataire ait envie tout simplement de changer la couleur des volets du bien qu’il occupe. Mais notez que ce dernier n’a pas le droit de réaliser des transformations dans le logement sans l’accord écrit du propriétaire. En l’absence d’accord de sa part, le locataire pourra se voir dans l’obligation de remettre le bien en état initial, et donc de repeindre les volets dans la couleur d’origine. N’oubliez pas qu’un changement de couleur des volets modifie l’aspect extérieur du bien. Ce changement doit donc être déclaré, vous devrez donc déposer une déclaration préalable de travaux en mairie. N’oubliez pas que les règles locales d’urbanisme peuvent interdire certaines couleurs, et d’autres peuvent même être imposées.

Vidéo : Entretien des volets qui paye quoi dans une location ?