Vous êtes locataire, avez-vous l’obligation d’entretenir le jardin ?

Vous êtes locataire, avez-vous l’obligation d’entretenir le jardin ?

La loi du 6 juillet 1989 prévoit que le locataire a l’obligation d’exécuter l’entretien courant du jardin et du bien loué ainsi que les menues réparations, les autres réparations sont à la charge du propriétaire.

Le jardin doit être entretenu par le locataire

Le décret du 26 aout 1987 sur les réparations locatives fixe une liste des réparations locatives concernant les extérieurs dont le locataire a la jouissance exclusive. Il s’agit notamment de l’entretien courant des pelouses, massifs, bassins et piscines, de la taille et l’élagage des arbres et arbustes ainsi que leur remplacement. Dans le cas où il est nécessaire d’exécuter des travaux qui ne relèvent pas des menues réparations ou de l’entretien courant c’est au bailleur de procéder aux travaux nécessaires et de les prendre à sa charge.

Bon à savoir

Si le jardin est une partie commune dont plusieurs occupants ont la jouissance, le locataire n’aura pas la charge d’entretenir lui-même. Il sera toutefois amené à payer des charges liées à l’entretien effectué sur ces parties. Ces charges sont limitées par un autre décret de 1987, sur les charges récupérables, qui lui est exhaustif. Le propriétaire peut ainsi récupérer sur le locataire les frais de nettoyage des aires de stationnement, des aires de jeux, des espaces verts etc…

Le propriétaire peut « casser » le bail pour défaut d'entretien

Si le défaut d’entretien est tel que le bien est visiblement dégradé, alors le propriétaire-bailleur peut saisir la justice pour obtenir la résiliation judiciaire du bail. (Le tribunal d’instance est compétent, le bailleur n’est pas tenu de prendre un avocat).

Le locataire doit rendre compte de l’état du bien lorsque le bail prend fin. Lors de l’état des lieux les parties constatent, notamment, si la pelouse est entretenue. A défaut, le bailleur peut imputer au locataire les frais de remise en état en justifiant des sommes prélevées par devis ou facture.

Références juridiques

  • Articles 6 et 7 de la Loi du 6 juillet 1989 n°89-462.
  • Décret du 26 août 1987 n°87-712 concernant les réparations locatives.
  • Décret du 26 août 1987 n°87-713 concernant les charges récupérables.

La rédaction vous conseille :

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés