Qu’est-ce que la quotité d’une assurance emprunteur ?

Qu’est-ce que la quotité d’une assurance emprunteur ?

Vous allez souscrire un prêt immobilier ou vous souhaitez changer d’assurance emprunteur et vous avez entendu parler de quotité ? SeLoger vous en dit plus sur cette étape cruciale.

La quotité d’assurance emprunteur, késako ?

Lorsque l’on parle de quotité d’assurance emprunteur, sachez qu’il s’agit de la répartition de la couverture proposée par l’assureur, entre les emprunteurs. Par exemple, si un couple emprunte à hauteur de 200 000 €, chaque membre du couple pourra alors par exemple décider de bénéficier d’une quotité à 50 %, répartie équitablement entre les deux. Cette quotité couvrira alors chaque co-emprunteur à hauteur de 100 000 €. Cela implique que si l’un des deux membres du coupl e décède avant la fin du remboursement du crédit, l’assurance prendra en charge sa part, et le conjoint survivant ne devra régler que sa propre part du crédit. Notez que la quotité peut varier et couvrir les deux conjoints différemment, la répartition n’est donc pas toujours équitable. En revanche, si une personne emprunte seule, la quotité ne peut pas être modulée et la banque exige une quotité à 100 %, ce qui signifie que l’assurance est maximale pour ce seul emprunteur.

Assurance Emprunteur avec Cardif

Quelle répartition appliquer ?

Si deux personnes souscrivent un prêt en commun, elles peuvent alors moduler la quotité d’assurance emprunteur. Mais il est alors important pour le couple de réfléchir à la répartition de la quotité afin d’apporter une sécurité maximale :

  • Vous pouvez parfaitement créer un décalage et opter pour une répartition déséquilibrée qui fera atteindre minimum 100% de sécurité en additionnant les deux pourcentages. Ainsi, la répartition entre les deux co-emprunteurs peut être par exemple de 30-70 %, ou de 40-60 %. Cela dépend de votre situation personnelle, si l’un des deux présente un risque accru de maladie ou de décès.
  • Si aucun des deux co-emprunteurs ne présente de risque particulier, vous pouvez opter pour une répartition équilibrée de la quotité 50-50 %.

Bon à savoir

L’addition des deux quotités doit atteindre au minimum les 100 % mais peut également dépasser ce plancher. Il est possible d’opter pour une quotité de 100 % sur chaque tête, ce qui entraîne une prise en charge complète du crédit en cas de décès de l’un des deux co-emprunteurs.

Déterminer la quotité d’assurance emprunteur en fonction de son profil

La quotité d’assurance varie d’un couple à l’autre et doit être établie en fonction du profil du couple qui emprunte. Cela dépend du risque à couvrir, des efforts financiers que vous êtes prêts à fournir pendant la durée du crédit, mais également en cas de problème. Ainsi, si l’un des deux co-emprunteurs présente des antécédents médicaux ou une exposition à des risques à cause de son activité, vous pouvez privilégier un emprunteur plutôt que l’autre. Dans l’absolu, voici les questions que vous devez vous poser avant de choisir votre quotité d’assurance emprunteur :

  • Si l’un des deux co-emprunteurs décède, est-ce que le conjoint survivant pourra faire face au crédit avec ses propres moyens ?
  • En cas d’invalidité, quel montant l’assurance versera et ce montant sera-t-il suffisant pour assurer le remboursement du crédit ?
  • Savez-vous quels seront vos revenus dans 10 à 20 ans ? Votre situation professionnelle est-elle amenée à évoluer ? Allez-vous monter une entreprise ou réduire votre activité ?

Quoi qu’il en soit, sachez que la seule véritable sécurité est celle qui consiste à opter pour une répartition avec 100 % sur chaque tête.

Vidéo : Comment changer d'assurance emprunteur ?