Rechercher un article

Je prépare mon logement à la vente

Je prépare mon logement à la vente

Pour réussir une vente immobilière, même dans un contexte où le marché est porteur, il n’y a pas d’autre solution que de se préparer et d’anticiper. 

Je prépare mon bien immobilier à la vente

Première chose à faire : ranger votre logement

De nombreux vendeurs ne font pas l’effort de ranger, de nettoyer, ni d’aérer avant les visites. Alors comment présenter son logement sous son meilleur jour ? C’est très simple : passez le balai, l’aspirateur, nettoyez les plans de travail, les sanitaires, faites les lits, etc. Evitez aussi de laisser de la vaisselle dans l’évier. Evidemment, aérez votre logement, rangez les jouets des enfants…

Bon à savoir

Un acheteur se décide en 90 secondes !

Chaque détail compte...

Vous aviez remis au lendemain les petites réparations ? Vous aviez le temps, ce n’était pas la priorité. Désormais, c’est le moment. Réparez tout ce qui a besoin de l’être : poignées de porte, plinthes,etc. Pensez aussi à remplacer un carreau cassé, une ampoule grillée, etc. Chaque détail compte. Même si certains ne sautent pas aux yeux aux premiers abords, certains visiteurs seront attirés par les menus travaux qu’il y à effectuer et négocieront le prix en fonction.

C'est le temps de faire un peu le vide dans votre maison

Avec les années, les voyages, les enfants, vous avez accumulé des objets de décoration, des meubles, des bibelots... Il est temps de faire un peu vide. Ne serait-ce que pour laisser la place aux potentiels acheteurs de circuler pendant la visite. Posez-vous les bonnes questions. Quels sont les éléments que vous allez apporter dans votre nouveau logement ? Quels sont les vêtements que vous ne mettez plus depuis longtemps ? Les chaussures, les livres, et toutes les petites choses qui s’accumulent, prennent de la place, encombrent sans le savoir. Donnez, donnez, donnez. Il existe beaucoup d’associations qui seront ravies de recevoir vos présents. 

Le saviez-vous ? 

Un logement mal entretenu donne le sentiment à l’acheteur d’être en mauvais état. Instinctivement, il le pousse bien souvent à faire une offre d’achat en dessous du prix. Alors, prenez-les devant et retroussez vos manches ! 

Plus de conseils :