À Marseille, les prix de l'immobilier se stabilisent enfin !

À Marseille, les prix de l'immobilier se stabilisent enfin !

Après avoir connu une tendance baissière, voilà que les prix de l'immobilier dans la capitale phocéenne se mettent à jouer la carte du « statu quo ». Dans quels quartiers de Marseille les prix sont-ils à la hausse (ou à la baisse) ? Éléments de réponse. 

+ 13,6 % sur les prix de l'immobilier dans le XIIe arrondissement de Marseille

Eh oui, c’est une nouvelle fois dans le XIIe arrondissement de Marseille (Les Caillols, Montolivet, Saint-Jean du Désert) que la plus forte progression en termes de prix de l’immobilier ancien a été réalisée ! Du boulevard de Vauquois à la rue Émile Caillol en passant par l’impasse de Vigo et la traverse de la Meunière, ce sont ainsi 13,6 % qui ont été gagnés sur les prix au m² dans le XIIe marseillais. Pour autant, affichant des hausses respectives de 3 % et de 3,1 %, le IXe (les Baumettes, le Cabot, Carpiagne) et le Ier  (Belsunce, Noailles, Thiers) sont loin de faire de la figuration… Mais si certains arrondissements phocéens tendent à voir leurs prix au m² grimper, d’autres voient au contraire les leurs chuter…  C’est le cas du XIVe (- 19,2 % / Les Arnavaux, Bon-Secours, Le Canet) et, dans une moindre mesure, du IIIe (- 7,5 % / Saint-Lazare, Belle de Mai, La Villette). 

Prix immobilier à Marseille - baromètre LPI-SeLoger juillet 2016

Bon à savoir

  • À Marseille, le m² coûte 2 641 € dans l’ancien.  
  • En France, un appartement ancien se monnaye en moyenne 3 494 € du m². 

C’est dans le VIIe marseillais que le m² coûte le plus cher

Si vous cherchez à devenir propriétaire à moindre coût, ce ne sont pas les XIIe (3265 € ), VIIIe (3 426 €) / Bonneveine, les Goudes, Montredon) et VIIe (3 524 € / Bompard, Endoume, le Roucas Blanc) marseillais qu’il vous faudra cibler en priorité. Et pour cause, à fin juin 2016, ce sont les trois arrondissements de Marseille où le m² coûte le plus cher. Au contraire, les XIVe (1 322 € / les Arnavaux, Bon-Secours, le Canet), XVe (1 454 € / les Aygalades, les Borels, la Cabucelle) et IIIe (1 631 €) trustent les trois premières places au classement des arrondissements phocéens où acheter un appartement dans l’ancien coûte le moins cher. 

indicateurs immobilier Marseille - baromètre-LPI-SeLoger juillet 2016

Bon à savoir

  • À Marseille, immobilièrement parlant, c’est le statu quo qui prévaut.
  • La plus forte progression au m² (+ 13,6 %) est à mettre au compte du XIIe arrondissement (Les Caillols, Montolivet, Saint-Jean du Désert).