Les check-lists avant de louer un appartement. ©Relentless_one

Les check-lists avant de louer un appartement

10 déc 2021
mis à jour le
14 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Chapô

Entre les annonces qu’il faut éplucher, les logements qu’il faut visiter, les dossiers de location  qu’il faut constituer et les propriétaires qu’il faut convaincre, entreprendre de louer un logement peut rapidement prendre des allures de parcours du combattant... Pas de panique, on est là !

Paragraphs

Rechercher votre location

Réussir votre recherche de location implique de l’avoir bien cadrée et d’avoir préparé minutieusement votre dossier de location. Identifier précisément vos besoins (superficie, nombre de pièces, etc.), vos préférences (proximité des commerces, cadre de vie…), votre budget et vos critères de recherche - qu’ils soient rédhibitoires, incontournables ou acceptables - vous feront gagner un temps précieux.

Trouver un garant pour rassurer le propriétaire

Pour sécuriser leurs revenus locatifs, la plupart des propriétaires exigent de leurs locataires que ceux-ci leur fournissent un garant. Il s’engagera à payer le(s) loyers(s) du locataire au cas où ce dernier ne serait pas en mesure de le faire. Comment trouver un garant ? Et comment pallier l’absence de garant ? On vous dit tout !

Le contrat de location

Le contrat de location concrétise l’accord qu’ont passé, d’un côté, le locataire d’un logement et de l’autre, son propriétaire. Mais concrètement, quelle forme le bail doit-il revêtir ? Quelles informations doit-on y trouver ? Y a-t-il des clauses que la loi interdit ? Si oui, quelles sont-elles ? No stress, on vous explique tout cela en détail.

Vous et votre nouveau propriétaire

La clé d’une bonne entente entre un locataire et son propriétaire, c’est le respect de certaines règles. En clair, celui qui met en location un logement et celui qui le loue, disposent, l’un comme l’autre, de droits mais ils ont également des obligations. Comment faire valoir vos droits ? Comment obtenir ce qui vous est dû ? Découvrez-le.

Rechercher une location pour se loger

Les documents dans un dossier de location

De la même façon qu’un CV bâclé, mensonger ou mal présenté nuira à votre recherche d’emploi, présenter un dossier de location incomplet risquera de compromettre vos chances d’être sélectionné(e)... Pour gagner du temps, n’effectuez aucune visite sans avoir pris soin de vous munir d’un dossier de location complet. Celui-ci devra être constitué d’une photocopie de votre pièce d’identité (passeport ou carte d’identité), une copie de vos trois bulletins de salaires et d'un justificatif de domicile. Selon les cas, d’autres documents pourront vous être demandés : attestation du précédent Propriétaire (celui-ci confirmant que vous êtes un locataire « modèle »), attestation de votre employeur (celui-ci confirmera, par exemple, que votre période d’essai est terminée ou encore que vous n’êtes pas sous le coup d’une procédure de licenciement). 

Les documents que le propriétaire ne peut pas vous demander

  • Portrait photo, carte VITALE.
  • Photocopie de compte bancaire.
  • Attestation de bonne tenue du compte bancaire.
  • Attestation d'absence de crédit, autorisation de prélèvement automatique.
  • Contrat de mariage ou certificat de concubinage.
  • Dossier médical personnel.
  • Extrait de casier judiciaire...

Pendant la visite de l’appartement, ouvrez l’œil

Vous avez repéré, au détour d’une annonce, un bien correspondant en tous points avec vos envies et vos besoins ? C’est bien ! Mais ne vous engagez pas avant de l’avoir visité. Le jour J, prenez le temps de vous promener dans les environs du logement. De cette façon, vous aurez une idée de l’ambiance dans ce qui pourrait être votre futur quartier ! Une fois avoir franchi la porte d’entrée, maintenez vos sens en éveil et tâchez de mémoriser chaque détail des parties communes : hall d’entrée, Digicode, boîtes aux lettres, escalier, ascenseur, caves, etc. Dans l’appartement, vérifiez qu’il est bien conforme à la description qui en est faite dans l’annonce : superficie, nombre de pièces, état... De même, l’isolation, le chauffage, les fenêtres, l’état de la cuisine et de la salle de bains, l’état des revêtements, des plafonds et des murs sont autant d’éléments qu’il vous faudra inspecter minutieusement. Et pour être sur de ne rien oublier, prenez des notes et des photosPour plus d'infos, c'est par ici.

Après la visite du logement, ne baissez pas votre garde

Ne relâchez pas votre attention avant d’avoir signé le contrat de location et reçu les clés de votre appartement… Ni même après ! Et pour cause, il vous appartiendra, le moment venu, de scruter minutieusement votre contrat de location et de traquer d’éventuelles clauses abusives. Veillez également à ce que l’on vous remettre certains documents (DPE, état de l’installation électrique, etc.). Enfin, ne sous-estimez pas l’importance de l’état des lieux d’entrée. Car si, au moment de votre départ, le bailleur constatait que l’état de certaines pièces ou de certains équipement s’était dégradé alors qu’il laissait déjà à désirer lors de votre emménagement, vous pourriez vous voir injustement privé(e) d’une partie de votre dépôt de garantie.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !