Comment devient-on promoteur immobilier ?

Comment devient-on promoteur immobilier ?
partage(s)

En véritable chef d’orchestre, le promoteur immobilier coordonne chacune des étapes d’un programme de construction de l’achat du terrain à la livraison au client. Vous envisagez d’embrasser cette profession ? Lisez vite ce qui suit.

En quoi consiste le métier de promoteur immobilier ?

Situé quelque part à mi-chemin entre le lotisseur (qui vend des terrains nus à des particuliers pour qu’ils y construisent leurs maisons) et le constructeur (qui livre une maison individuelle « sur-mesure » à un particulier déjà propriétaire de son terrain), le promoteur immobilier achète des terrains pour y construire des logements qui seront vendus - sur plans (VEFA) - à des particuliers. Régi par les dispositions de l’article 1831-1 du Code civil, son statut est celui d’un maître d’ouvrage « délégué ». En clair, le promoteur immobilier supervise les opérations de construction, de la conception du projet à la livraison des logements, pour le compte des acquéreurs.

Bon à savoir

Pour optimiser la rentabilité des opérations immobilières qu’il conduit, le promoteur doit veiller à maîtriser les coûts. Pour y parvenir, il s’efforcera notamment de vendre un maximum de logements sur plans. Et cela dès la phase opérationnelle, c'est-à-dire avant même que les travaux n'aient débuté.

À quel moment et de quelle façon le promoteur intervient-il ?

Sur une opération immobilière, le promoteur est omniprésent. On le retrouve à différentes étapes :

  • lors de la prospection foncière (le promoteur analyse le marché immobilier local, étudie la faisabilité du projet, rencontre des architectes, dépose des demandes de permis de construire…),
  • lors du montage opérationnel (il finalise les plans des logements, les plaquettes commerciales et les tarifs, il vend les logements…),
  • lors de la phase des travaux (le promoteur lance des appels d’offre pour sélectionner les entreprises qui prendront part à la construction, suit régulièrement l’avancée du chantier jusqu’à la livraison des logements aux clients, veille à ce que le calendrier soit respecté…).

Existe-t-il une formation spécifique pour devenir promoteur immobilier ?

S’il n’existe aucune formation spécifique pour accéder à la profession de promoteur immobilier, il est toutefois recommandé d’opter pour un cursus spécialisé dans l’immobilier (Masters en gestion et stratégie de l’investissement immobilier ou en sciences de gestion spécialité ingénierie immobilière, Master 2 management immobilier, etc.). Tel un couteau suisse, un bon promoteur immobilier se doit aussi d'être polyvalent et pour cause, dans le cadre des projets dont il a la charge, il est souvent amené à intervenir dans des domaines tels que l’urbanisme, l’architecture, la vente, le financement…

Les points clés à retenir

  • Le promoteur immobilier dispose d’une large palette d’attributions.
  • Il est présent de l’étude de marché jusqu’à la commercialisation des logements qu’il aura fait sortir de terre.
  • Il est recommandé aux futurs promoteurs de choisir une filiale spécialisée dans l’immobilier.
  • Le promoteur peut choisir de se spécialiser dans l’immobilier d’habitation, les locaux d’entreprise ou les parcs d’activités commerciales.