Les logements en Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les plus économes en énergie !

Les logements en Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les plus économes en énergie !
partage(s)

Pour trouver des biens immobiliers économes en énergie, tournez-vous du côté de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les logements détiennent les meilleurs résultats de France en terme de consommation énergétique.

La palme des logements économes revient à la région PACA !

S’il y a bien une région de France qui se démarque par rapport aux autres en termes de logement économe en énergie, c’est bien la Provence-Alpes-Côte d’Azur. Alors que la part des logements catégorie A, B, C (Diagnostique de Performance Energétique) est de 31,47 % en moyenne en France, en PACA elle est supérieure avec une moyenne de 35,14 %. Un résultat qui s’explique notamment par le climat relativement doux qui existe dans la région et qui n’entraine pas une importante consommation d’énergie en termes de chauffage par exemple.

Diagnostique de performance Energetique - Région PACA
Une étude Sélectra sur la base de données SeLoger. © DR

Les biens immobiliers sont plus petits que dans le reste de la France

Mais le climat n’explique pas tout. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, les logements ont des surfaces plus petites que dans le reste de la France (76,90 m² en moyenne PACA contre 98,66 m² en moyenne nationale). De quoi favoriser les petites consommations et les factures à moindre coût pour les locataires et les propriétaires.

Bon à savoir

En Paca, parmi tous les modes de chauffage, c’est le chauffage électrique qui prime. Et pour cause, le climat doux est associé au fait que les logements sont plus jeunes que la moyenne nationale (46/56 ans en PACA 54/75 ans sur le reste du territoire).

Des inégalités de consommation d’énergie dans les différents départements

Si l’on se penche un peu plus sur les différents départements qui composent la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, on observe tout de même des inégalités dans la consommation d’énergie. Les performances énergétiques sont en moyenne beaucoup plus faibles dans les Alpes-de-Haute-Provence et dans les Hautes-Alpes. On y trouve seulement 9,98 % de logements classés A, B et C (DPE) contre 36,03 % pour les autres départements. Des résultats qui s’expliquent notamment par le climat montagneux de ces deux zones. Si le chauffage électrique est prédominant dans toute la région, le fioul est, quant à lui, bien plus développé dans ces deux départements. A noter que dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes, des départements plus urbains, c’est l’utilisation du gaz naturel qui reste majeure.

Mode de chauffage - Provence-Alpes-Côte d'Azur
Une enquête réalisée auprès d'un échantillon de 97 509 logements en région PACA. © DR