Les check-lists avant de louer un appartement

Décoder les parties communes de l’immeuble

Sécurité, état,... il est important de bien inspecter les parties communes. © Photocomptoir
partage(s)

Lorsque l’on pénètre dans l’immeuble où se trouve l’appartement que l’on vient visiter pour éventuellement le louer, il est important d’inspecter minutieusement les parties communes…

  • L’accès à l’immeuble est-il sécurisé (interphone, digicode, badge magnétique, porte blindée, etc.) ?
  • Dans quel état sont les parties communes (cour, boîtes aux lettres, cage d’escalier, cave, peinture aux murs, sols, etc.) ?
  • Est-il prévu que des travaux soient réalisés ?
  • Existe-il un local de rangement (poussettes, vélos) ? Et si oui, comment y accède-t-on ?
  • Y a-t-il un ascenseur dans l’immeuble (détail qui a toute son importance si l’appartement se trouve au 7ème étage) ? Et fonctionne-t-il correctement ?

Les parties communes sont-elles suffisamment spacieuses pour vous permettre de faire passer vos meubles par l’escalier lors de votre futur déménagement ? Dans le cas contraire, vous devrez alors passer par l’extérieur et des frais supplémentaires seront à prévoir. 

Conseils SeLoger

Posez la question de savoir si des travaux sont prévus. Si locataire n’a pas à supporter la charge financière de travaux qui seraient entrepris dans l’immeuble, le chantier pourrait être source de nuisances. Emménager dans un appartement situé dans un immeuble qui fera l’objet de travaux aussi lourds que longs risque d’en refroidir plus d’un(e).  Attention, il arrive parfois que des parties communes comportent un droit de jouissance exclusif dont bénéficie le propriétaire d'un lot donné. C’est souvent le cas avec les jardins des appartements situés en rez-de-chaussée.

Téléchargez la check-list pour décoder les parties communes