A Montréal, une ébénisterie utilise des arbres malades pour réaliser des meubles luxueux

A Montréal, une ébénisterie utilise des arbres malades pour réaliser des meubles luxueux
partage(s)

Les arbres malades, abattus dans la région de Montréal, ont le droit à une nouvelle vie. Matpel, une ébénisterie écologique, les utilise pour concevoir des meubles mettant en valeur le charme naturel du bois. 

Des meubles en bois avec une véritable âme 

Matpel, une ébénisterie écologique fondée par Mathieu Pellerin, a lancé une gamme de meubles, appelée « Slab » (Tranche en anglais), créée à partir d'arbres « malades »  abattus dans la région de Montréal. Provenant principalement de jardins de particuliers, ces arbres, qui étaient destinés à finir en copeaux, sont recyclés et sublimés pour devenir des meubles haut de gamme, au design unique. Pour garantir la qualité du mobilier, les arbres ne sont pas tranchés en rondins, mais dans la longueur afin de récupérer des sublimes planches de bois brut. La volonté de l’ébénisterie Matpel est de produire des meubles locaux, conçus de A à Z dans la région de Montréal. 

Arbre Abattu Montréal
Cette collection écologique appelée « Slab » a été lancée il y a quelques années. © Phil Bernard

Tranches Bois Montréal
Matpel fait sécher les tranches de bois quelques mois avant de les transformer en meubles. © Phil Bernard

Mathieu Pellerin Fondateur Matpel
Mathieu Pellerin, un artisan québécois, a fondé Matpel en 2008. © Matpel Ébénisterie

Bureau Matpel Montréal
Les meubles de la gamme « Slab » sont 100 % locaux, de la pousse au vernissage. © Phil Bernard