Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Les 10 grandes villes où le prix immobilier a le plus augmenté en 2019

Les 10 grandes villes où le prix immobilier a le plus augmenté en 2019

Boostés par des taux d’emprunt en chute libre et une demande en nette augmentation, certaines villes ont enregistré une (très !) forte hausse du prix de leur immobilier en 2019. Découvrez notre top 10.

En cours de chargement...

Sommaire

Plus de 12 % de hausse sur le prix immobilier à Villeurbanne !

Au cours de l’année qui vient de s’achever, force est de constater que dans certaines grandes villes de France, les prix des logements anciens ont connu un essor bien supérieur au reste de l’hexagone. Le prix au mètre carré à Villeurbanne est de ceux-là ! Jugez plutôt, sur l’année, la hausse du prix de l’immobilier ancien y atteint 12,7 %. « Depuis 2012, dans l'ancien, le prix des logements à Villeurbanne augmente, en moyenne, de 6 % par an » constate Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Cette envolée des tarifs immobiliers villeurbannais s’explique, en partie, par la proximité de Lyon. En effet, alors que les prix des logements lyonnais continuent d’augmenter (ils enregistrent 7,7 % de hausse annuelle), le marché tend à se déporter sur la petite couronne, faisant de Villeurbanne un secteur de report particulièrement dynamique et apprécié des acquéreurs, qui y achètent un bien pour l’habiter ou pour le louer.

Bon à savoir

En France, un logement ancien coûte, en moyenne, 3 367 €/ m².

Brest, Rennes… Avis de hausse sur les prix dans le Grand Ouest

Selon les données qu’a recueillies le baromètre LPI-SeLoger auprès de ses partenaires, dans le Grand Ouest, l’année 2019 aura été placée sous le signe de la hausse des prix. Jugez plutôt, la flambée du prix du m² à Brest (+ 12 % sur 1 an) propulse celle que l’on surnomme la cité du Ponant à la 2e place de notre top 10 des grandes villes où les prix immobiliers ont explosé en 2019. Affichant des hausses respectives de 10,4 % et de 9,5 % sur les douze derniers mois, Rennes et Nantes ne sont pas en reste. Quant à Angers, y acheter un bien dans l’ancien coûte 11 % plus cher qu’il y a un an. À croire que la proximité de la façade atlantique fait grimper les prix de vente des logements…

Bon à savoir

Sur l'année 2019, la hausse du prix de l'immobilier ancien atteint 4,7 %.

Du Mans à Toulouse, de 7,1 à 8,2 % de hausse annuelle

Il ne fait aucun doute que l’activité et, par voie de conséquence, l’évolution des prix des logements dans certaines villes françaises de plus de 100 000 habitants, auront considérablement profité de la ténuité des taux d’emprunt ainsi que de l’assouplissement des critères d’obtention d’un crédit immobilier. Au Mans, le prix de l’immobilier ancien termine ainsi l’année 2019 sur une note résolument haussière (+ 7,1 % sur 1 an). À Metz, le gain se monte à 7,5 %. À Tours, il atteint 8 % et il dépasse les 8 % à Toulouse ainsi qu’à Mulhouse (+ 8,2 % sur 1 an). Faut-il voir dans certaines de ces progressions un rééquilibrage plutôt qu’une poussée insolente des prix immobiliers ? Toujours est-il que dans les villes que nous venons d’évoquer, la tendance est très nettement à la hausse, avec une accélération plancher de 7,1 % sur les douze mois qui viennent de s’écouler.

Top 10 des villes de + de 100 000 habitants où les prix ont explosé en 2019

Ville Hausse sur 1 an Prix au m²
Villeurbanne (69) + 12,7 % 3 450 €
Brest (29) + 12 % 2 014 €
Angers (49) + 11 % 2 346 €
Rennes (35) + 10,4 % 3 634 €
Nantes (44) + 9,5 % 3 706 €
Toulouse (31) + 8,2 % 3 505 €
Mulhouse (68 + 8,2 % 1 521 €
Tours (37) + 8 % 2 723 €
Lyon (69) + 7,7 % 5 065 €
Metz (68) + 7,5 % 2 411 €
Le Mans (72) + 7,1 % 1 862 €
Plus de conseils :