Rechercher un article

Lyon : les prix immobiliers montent dans tous les arrondissements à l’exception du 8e

Lyon : les prix immobiliers montent dans tous les arrondissements à l’exception du 8e

Selon les données recueillies par le baromètre LPI-SeLoger, le prix de l’immobilier lyonnais enregistre 5,7 % de hausse annuelle et c’est la quasi-totalité des arrondissements de la Capitale des Gaules qui voit le prix de ses logements augmenter.

À Lyon, acheter un appartement coûte 5,7 % plus cher qu’il y a un an

Exception faite de Rennes qui enregistre une progression annuelle à deux chiffres (+ 11,3 %) du prix de son immobilier ancien, la quasi-totalité des grandes villes françaises semble souffrir d’un coup de fatigue et Lyon ne déroge pas à règle ! Sur les douze derniers mois, la hausse du prix des appartements lyonnais se monte tout de même à 5,7 %, mais sur les trois derniers mois, les prix signés stagnent (+ 0,7 %), imitant en cela les prix relevés dans la capitale. Pour autant, ce ralentissement de la hausse du prix des logements lyonnais est davantage à rapprocher d’un assagissement du marché que d’un essoufflement car non, le marché immobilier de la Ville aux Deux Collines n’est pas un marché spéculatif. Il s’agit, au contraire, d’un marché mesuré que caractérisent une indéniable stabilité et une grande fiabilité. Et même si certains biens commencent à se raréfier (c’est le cas des T2 dans le 2e arrondissement et des T4 dans le 4e lyonnais), tout ne se vend pas à n’importe quel prix. Pas de surenchère à craindre, donc pas plus que d’acheteurs parisiens débarquant en grand nombre, achetant à tort et à travers et faisant s'emballer (comme ils ont été accusés de le faire à Bordeaux) ainsi le prix de l’immobilier local…

Prix immobilier arrondissement lyon avril.

Bon à savoir

Dans Lyon intra-muros, 8 des 9 arrondissements qui composent la ville voient le prix de leur immobilier augmenter !

Dans le 4e lyonnais, les prix immobiliers explosent !

Le prix immobilier à Lyon atteint 4 661 € du m² et à l’échelle de la ville, les prix immobiliers des logements ralentissent. Mais intra-muros, c’est la quasi-totalité des arrondissements qui enregistrent une progression du prix de leur immobilier ancien. Jugez plutôt, seul le 8e arrondissement (Le Bachut, Monplaisir, Mermoz) affiche une tendance baissière. Sur l’année, de la rue Albert Morel à la rue Xavier Privas, en passant par l’avenue Général Frère et le boulevard Jean XXIII, les prix des logements perdent 0,5 %. Partout ailleurs, la hausse annuelle du prix de l’immobilier va de 3,5 % dans le 1er (Presqu’Île, Saint-Vincent) à 9,8 % dans le 6e arrondissement (Les Brotteaux, Cité Internationale) et elle atteint même 10,8 % dans le 4e lyonnais (La Croix-Rousse, Gros Caillou) !

Bon à savoir

À Lyon, un appartement coûte 4 661 €/m².

Les prix des logements vont de 3 545 €/ m² (8e) à 6 350 € (2e)

Sans surprise, les chiffres qu’a récoltés le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent que c’est dans le – très chic – 2e lyonnais que les prix immobiliers sont les plus élevés. « C’est un arrondissement très prisé » explique Emmanuel Mulotti, agent immobilier à Lyon, « surtout entre la place Carnot et l’église Saint-Nizier ». Dans ce secteur ultra convoité, la demande est très forte et fait que ce sont les vendeurs qui dictent leurs conditions. Rien de surprenant, donc, à ce que les prix des logements y soient stratosphériques et dépassent les 6 000 € du m² (6 350 € du m² Source : LPI-SeLoger). « Pour un studio, le ticket d’entrée varie entre 120 000 et 130 000 € et pour un appartement familial de 195 m² comprenant trois chambres, il faut compter aux environs d’un million d’euros ». À l’inverse, le 9e lyonnais (Vaise, Gorge-du-Loup) voit le prix de son immobilier pâtir de sa mauvaise réputation. Dans cet arrondissement, l’immobilier se situe dans la fourchette basse des prix lyonnais (3 572 €/m²) mais il est peu prisé. Et inversement…

Indicateur immobilier lyon avril seloger

Bon à savoir

À Lyon, un logement se vend, en moyenne, en 48 jours (Source : SeLoger).

Oullins, Bron… La hausse des prix lyonnais profite aux communes avoisinantes

À Lyon, la raréfaction de certains types de biens et la hausse du prix de l’immobilier poussent certains acheteurs à prendre leurs distances avec la Capitale de la Gastronomie. En quittant Lyon intra-muros, ils pourront ainsi espérer profiter de tarifs plus avantageux, de m² supplémentaires, voire d’un jardin ! Si le prix des logements à Villeurbanne, cette commune dont on dit qu’elle est le 10e arrondissement de Lyon, tendent à s'aligner sur ceux de sa voisine (« il faut compter entre 3 500 et 4 000 €/m² » précise David Boulanger mandataire immobilier indépendant IAD basé à Lyon), Oullins, Bron, Vénissieux, Caluire-et-Cuire, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Saint-Priest, Meyzieu mais aussi Saint-Genis-Laval, qui va profiter du prolongement de la ligne B, sont autant de zones de report qui fourmillent d’opportunités d’achat immobilier.

lyon place bellecour
Place Bellecour, dans le 2e lyonnais, les prix au m² dépassent les 6 000 € ! ©Sergey Novikov

Bon à savoir

Si vous avez l’intention d’investir dans la pierre locative lyonnaise, Gerland et la Part-Dieu sont des secteurs à privilégier, à condition de ne pas surpayer le bien dont vous ferez l’acquisition en vue de le louer et de veiller à ce qu’il soit idéalement placé, c’est-à-dire à proximité des transports en commun (métro, bus, tram).

Combien devez-vous gagner pour acheter un appartement à Lyon ?

  • Prix du bien immobilier (hors frais de notaire et d'agence) : 360 661 € 
  • Montant total de l'acquisition (frais de notaire et d'agence inclus) : 412 920 €
  • Mensualité du crédit sur 20 ans : 2 112 € (au taux de 1,48 %)
  • Revenu minimal : environ 6 336 € par mois.

Combien ça coûte d'habiter en périphérie de Lyon ?*

Commune Prix au m²
Caluire-et-Cuire 4 051 €
Collonges-au-Mont-d'Or 3 902 €
Écully 3 834 €
Champagne-au-Mont-d'Or 3 628 €
Bron 3 295 €

*Source: SeLoger