Rechercher un article

À Mérignac, les prix immobiliers prennent le large : + 15,1 % sur l’année !

À Mérignac, les prix immobiliers prennent le large : + 15,1 % sur l’année !

Profitant de l’effet d’aspiration du marché immobilier bordelais, les prix des logements dans la toute proche ville de Mérignac connaissent une ascension fulgurante ! Le m² s’y monnaye 15,1 % plus cher qu’il y un an...

En cours de chargement...

Bordeaux tire les prix immobiliers mérignacais vers le haut

Comme le fait remarquer Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, lorsque la progression des prix est vive comme sur Bordeaux, la pression de la demande se diffuse sur les communes environnantes (Mérignac, Pessac…) et y tire les prix vers le haut ». Force est de constater qu’à la façon d’une locomotive, les prix immobiliers bordelais et leurs 15,4 % de hausse annuelle entraînent avec eux les prix des logements situés à Mérignac. Dans cette ville, la deuxième en nombre d’habitants du département de la Gironde, juste après Bordeaux, les prix immobiliers enregistrent une hausse annuelle de 15,1 %. Dans l’ancien, le m² coûte désormais 3 133 €.

  • Mérignac peut compter sur sa vitalité économique

Outre sa proximité avec la « Belle Endormie », Mérignac peut aussi compter sur la vitalité de son économie. Car si Mérignac est connue pour son aéroport, bon nombre d’entreprises - autres qu’aéronautiques - y ont également leur siège social : Filhet-Allard, Oxbow, Culture, etc. Quant aux châteaux Pique-Caillou et Luchey-Halde, si chers aux coeurs - et aux palais - des amateurs des vins de Bordeaux, ils sont indissociables de Mérignac et de son terroir. Enfin, les aficionados de vagues apprécient Mérignac pour sa proximité - 45 kilomètres - avec l’Océan Atlantique.

Bon à savoir

À Mérignac, un appartement coûte aux alentours de 3 133 € du m².

Capeyron et les Eyquems : deux quartiers de Mérignac prisés des acheteurs

Si l’hyper-centre (rue Aimé Césaire, avenue Gabriel Péri) de Mérignac a toujours autant la cote, les quartiers de Capeyron (rue Pierre Loti, rue Jean Giono) et des Eyquems (rue des Charmes, rue des Ormes) sont également très recherchés. L’esprit « village » du secteur de Capeyron séduit aussi bien les familles que les jeunes actifs. Quant au quartier des Eyquems, il est largement plébiscité par les amateurs de verdure. Se distinguant par des prix plus élevés, le secteur de la Glacière (rue de la Source, rue Seguineau), à proximité du parc de Bourran et de Caudéran, a aussi ses inconditionnels, tout comme le quartier d’Arlac (rue Gérard Blot, avenue du Haut-Brion) et sa fameuse fontaine.

À peine plus de 2 000 € du m² dans le secteur de Burck

Familial et plutôt pavillonnaire, le Burck (avenue François Mitterrand, avenue Jeanne d’Arc) qui s’étend du stade Joseph Antoine Cruchon jusqu’au bois de Burck se distingue par des prix moins élevés que dans le reste de la ville et la présence de nombreux espaces verts. Très proche de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, le quartier de Beaudésert qui affiche des prix immobiliers légèrement supérieurs aux Eyquems fait le bonheur des primo-accédants.

Le top 5 des quartiers les plus chers au m² de Mérignac

Quartiers Prix au m2
La Glacière-Mondésir 3 288 €
Arlac 3 280 €
La Glacière-Bourdillot 2 960 €
Capeyron-La Forêt 2 670 €
Centre-ville 2 757 €