Acheter à Amiens coûte presque 15 % plus cher qu’en 2015

Xavier Beaunieux
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Alors que le marché immobilier de la capitale Picarde est tendu comme jamais, comprenez par là que la demande y est forte mais que les biens y sont rares et que la plupart des transactions se font très rapidement et « au prix ». Il coûte désormais près de 15 % plus cher d’y devenir propriétaire qu’en 2015.

Image
Acheter à Amiens coûte presque 15 % plus cher qu’en 2015
Depuis 2015, les prix des appartements amiénois ont fortement augmenté. ©Ilgonisf
Sommaire

Amiens 2015 (2 126 €/m²) vs Amiens 2021 (2 440 €/m²)

Rien n’arrête la hausse du prix de l’immobilier dans la préfecture de la Somme. Jugez plutôt, le Baromètre LPI-SeLoger nous apprend que sur 1 an, le prix au m² à Amiens accuse 4 % de hausse pour atteindre 2 440 €. Mais aussi importante fût-elle, force est de constater que cette tendance haussière ne date pas d’hier. Un rapide coup d'œil dans le rétroviseur qu’en octobre 2015, devenir propriétaire d’un appartement à Amiens coûtait 2 126 € du m², soit 14,8 % moins cher qu’aujourd’hui (2 440 - 2 126 / 2 126 x 100). Toutes choses étant égales par ailleurs, et à titre de comparaison, les données que nous compilons dans le cadre du Baromètre LPI-SeLoger montrent qu’en France, les prix des appartements enregistrent, eux aussi, presque 15 % (+ 14,8 % sur 6 ans, pour être précis) d’augmentation depuis le mois d’octobre 2015. À l’époque, le prix au mètre carré d’un appartement avoisinait 3 494 €, pour culminer actuellement à 4 014 €.

Image
<em>Modifier Article</em> Acheter à Amiens coûte presque 15 % plus cher qu’en 2015
Les prix immobiliers à Amiens de 2015 à 2021. © SeLoger

Les marges de négociation ont fondu !

D’autre part, il est à noter qu’à l’instar de nombreuses autres villes françaises, dont le marché immobilier s’est considérablement tendu au cours des dernières années, l’offre en termes de logements ne répond pas à la demande,  les candidats à l’achat se livrent une concurrence féroce et les négociations font du rase-mottes. En octobre 2015, en Picardie, la marge de négociation moyenne pour une maison avoisinait 6,3 % du prix de vente affiché, contre 3,4 % en 2021. Sur le marché des appartements, la négociation atteignait 6 % en 2015 pour se limiter, au bout de six années, à 3,7 % du prix de vente indiqué dans l’annonce.

  • En octobre 2021, le prix au mètre carré d'un appartement à  Amiens atteignait 2 440 € au terme de 4 % de hausse sur 1 an.
  • En octobre 2015, il était de 2 126 € après avoir augmenté de 1,1 % sur les douze derniers mois.

Source : Baromètre LPI-SeLoger

Des mensualités d’emprunt plus élevées de 31 €

Dans un souci de réalisme, pour coller au plus près de la réalité du marché et dans le but de donner l’appréciation - la plus juste qui soit - du pouvoir d’achat immobilier dont disposent les Français, SeLoger et Empruntis s’appuient désormais sur « l’Immobilier Tout Compris ».  Comment cet indice est-il calculé ? Au prix du logement, il convient d’ajouter la fiscalité locale (taxe foncière), les droits de mutation à titre onéreux, ainsi que les frais relatifs au prêt immobilier (taux d’emprunt et d’assurance, frais de garantie et de banque). À Amiens, le prix ITC d’un logement atteint ainsi 4 050 € du mètre carré (vs 3 901 € en 2015) et dans la capitale picarde, les mensualités accusent 31 € de hausse.

Les prix au m²  (*) à Amiens depuis 2015

Quand ? Combien ?
Septembre 2021 2 440 €/m²
Septembre 2020 2 393 €/m²
Septembre 2019 2 203 €/m²
Septembre 2018 2 208 €/m²
Septembre 2017 2 225 €/m²
Septembre 2016 2 119 €/m²
Septembre 2015 2 126 €/m²

(*) pour un appartement / Source : Baromètres LPI-SeLoger

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Lille fait partie des métropoles les plus abordables de France, avec 3 463 €/m². © Aliaksandr Antanovich - Getty images
Villes
Lille, capitale des Flandres, se distingue par un marché immobilier encore relativement accessible, bien que plus cher que celui de ses voisines belges. Malgré une forte augmentation des taux d...
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...