L'immobilier de luxe à Paris ne s'est jamais aussi bien porté !

L'immobilier de luxe à Paris ne s'est jamais aussi bien porté !

Le marché des biens immobiliers parisiens de luxe enregistre des volumes de vente inédits. Les délais de vente se raccourcissent et le stock diminue. Mais les prix ne s’emballent pas pour autant.

Le marché immobilier de prestige à Paris au plus haut !

Comme le marché parisien classique, celui des très beaux appartements parisiens familiaux ou non se porte bien. Très bien même si l’on en juge toutes les enquêtes réalisées par les spécialistes des très beaux biens comme Barnes, Coldwell Banker, Engel & Völkers, Garcin, Sotherby’s International Realty…La toute dernière, menée par le spécialiste parisien Daniel Féau va dans ce sens : en un an, à période comparable sur 5 mois, l’augmentation des ventes est de 32,5 % après une croissance régulière depuis 2013, année « horribilis ».

Une performance du marché parisien qui résulte de plusieurs facteurs :

  • L’effet Macron qui a redonné confiance dans la France.
  • L’effet Brexit qui fait revenir sur Paris des non-résidents partis en Grande Bretagne, mais aussi amène une clientèle britannique.
  • L’attraction de Paris, son histoire, son patrimoine, sa stabilité politique.
  • Des taux d’intérêt toujours orientés à la baisse.
  • Des prix élevés mais encore abordables face aux autres capitales mondiales comme Londres, New York, Hong Kong…

Bon à savoir

Paris intègre cette année le top 10 des marchés de résidences principales les plus dynamiques du monde compte tenu de l'évolution des volumes et des délais de vente et de l'afflux nouveau des non-résidents.

23 jours en moyenne pour vendre un bien immobilier de luxe !

La forte hausse des volumes de vente s’accompagne d’une diminution du délai de vente sur tous les segments de ce marché spécifique. Pour les appartements de 4 et 5 pièces, inférieurs à 150 m² situés dans le 16e ou à Boulogne par exemple, le délai de vente moyen est passé de 62 jours à 23 jours sur un an à époque comparable. Sur les biens supérieurs à 250 m², le délai s’allonge. L’accélération des cadences de ventes s’accompagne d’une contraction des stocks de biens à vendre. Chez Féau, le montant des stocks s’élève à 2,7 Mds € au premier trimestre, soit exactement la moitié de son niveau de fin mars 2013 (5 ,4 Mds €) .

delaidevente_prestige_Feau

Bon à savoir

2 M€, le prix moyen d’un bien immobilier de luxe sur Paris

Malgré des niveaux de vente inédits, les prix immobiliers ne s'envolent pas

Le dynamisme du marché n’entraine pas une surchauffe des prix. Les prix rattrapent progressivement des valeurs qui avaient chuté de 15 à 30 % entre 2013 et 2015. 

Les prix des biens immobiliers de luxe 2018

Bien immobilier Prix au m² Evolution en 1 an
Bien entre 1 et 2 M€ 12 661 €/m² + 3,7%
Bien entre 2 et 4 M€ 14 113 €/m² + 1,1%
Bien à plus de 4 M€ 20 836 €/m² + 5,6%

Immobilier de luxe : 59 % des acheteurs sont de nationalité française

Pour des appartements familiaux ou pour des biens de prestige, les français répondent présents. Pour les appartements vendus entre 2 et 4  M €, 31 % des acquéreurs du groupe Féau sont des non-résidents. Parmi ces acquéreurs, 59 % sont de nationalité française. Un chiffre inédit qui confirme le retour des Français de l’étranger. De Londres notamment pour ceux dont les sociétés s’installent à Paris. Pour les ventes supérieures à 4 M €, la part des acquéreurs non résidents monte à 61 %, souvent des Américains, des Brésiliens, des Italiens…Parmi eux, 42 % sont de nationalité française. Les acquéreurs qui souhaitent vivre à Paris ne semblent pas sensibles à l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI). Pour les investisseurs en revanche, l’impact de l’IFI est important et annule tout rendement pour un bien immobilier de luxe situé dans Paris intramuros.

Vidéo : Les points clés de l'immobilier de prestige parisien

Sur Paris, il se vend moins de 10 biens d’exception par an dont les prix s’échelonnent entre 5 et 20 M € ».

Charles Marie- Jottras, président du groupe Daniel Féau