Vichy : « L’essor du télétravail devrait profiter à l’immobilier vichyssois »

Florian Billaud 01 juin 2020
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Au lendemain de la crise du Covid-19, Vichy semble conserver son attractivité. Quels sont les secteurs et les biens les plus demandés ? La crise a-t-elle eu un impact sur les critères des acquéreurs ? Nadia Mester, responsable de l’agence Mester Immobilier à Vichy, nous éclaire sur les tendances de l’immobilier vichyssois post-confinement.

Image
Vichy : « L’essor du télétravail devrait profiter à l’immobilier vichyssois »
Vichy attire toujours les acquéreurs grâce à sa réputation de ville où il fait bon vivre. © Stefan Ataman

Selon vous, le développement du télétravail va-t-il inciter les acheteurs à quitter les métropoles pour s’installer en province ou en périphérie ?

J’en suis convaincue. Depuis le déconfinement, de nombreux clients provenant d’autres régions recherchent un bien sur Vichy pour bénéficier d’une meilleure qualité de vie. La majorité d’entre eux sont des cadres commerciaux de 40 à 45 ans persuadés que le télétravail va se développer. C’est, pour eux, une véritable opportunité de changer leurs critères de recherche.

Peut-on parler d’un phénomène d’exode urbain ?

Il semble oui. C’est ce qui ressort des entretiens avec nos clients acquéreurs.

Selon vous, ce phénomène va-t-il profiter à la ruralité ?

Ça ne semble pas être la tendance pour le moment. Les clients recherchent la proximité des gares, des écoles et des commerces.

« Depuis le déconfinement, de nombreux clients provenant d’autres régions recherchent un bien sur Vichy pour bénéficier d’une meilleure qualité de vie »

Nadia Mester, responsable de l’agence Mester Immobilier

Entrevoyez-vous un changement dans l’ordre des priorités des acheteurs depuis la sortie du confinement ?

Oui, ce changement est perceptible. Certains clients souhaitent une maison avec 4 ou 5 chambres pour pouvoir disposer de pièces dédiées au télétravail.

Y a-t-il un profil type d’acquéreur sur Vichy et ses environs ?

Il n’y a pas vraiment de profil type. Nos clients sont des jeunes ménages, des familles avec enfants ou encore des primo-retraités.

Quel est le budget moyen d’un acquéreur sur le secteur ?

C’est difficile de donner un budget moyen. Les prix oscillent entre 100 000 et 1 000 000 €, voire un peu plus pour les hôtels particuliers.

Certains biens et secteurs sont-ils plus prisés que d’autres ?

Les quartiers de Vichy et les villes périphériques situées dans un périmètre de 10 minutes autour de la gare SNCF bénéficient d’une forte attractivité. C’est le cas notamment des quartiers Beauséjour et des Garets, ainsi que des communes de Cusset, du Vernet et d’Abrest. Les villes de Bellerive-sur-Allier, Serbannes et Brugheas, situées à proximité de l’autoroute A719, sont également très demandées. Mais nous adaptons toujours nos recherches à la demande du client.

Le prix immobilier à vichy est de 1 400 €/m² environ (Source : SeLoger)

Certains quartiers sont-ils moins demandés ?

Pas vraiment. Si le bien est au bon prix, il trouvera preneur, quelle que soit sa situation géographique.

Quels sont les secteurs privilégiés par les investisseurs sur Vichy ?

Les investisseurs concentrent leur recherche près des écoles de la ville et des établissements thermaux.

En quelques mots, quels sont les avantages d’habiter à Vichy et sa région ?

Où que vous habitiez à Vichy, vous ne serez jamais à plus de 10 minutes de toutes les commodités : commerces, écoles, hôpitaux, activités sportives et culturelles... Pour ceux où leur lieu de résidence se situe en dehors de la ville, vous aurez accès à tous ces avantages en moins de 30 minutes. La reine des villes d’eaux concentre tous les bénéfices d’une grande métropole sans ses inconvénients : ni stress ni embouteillage.

Image
Nadia Mester - Responsable de l’agence Mester Immobilier
Nadia Mester - Responsable de l’agence Mester Immobilier, 10-12 Avenue Aristide Briand, 03200 Vichy
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...
Image
Prix immobiliers à Reims
Villes
Reims est célèbre pour ses monuments, son histoire, son centre-ville particulièrement apprécié... La flambée des prix immobiliers constatée ces dernières années s'arrête et vous incite à investir. Le...