Le guide de l'achat immobilier

Quels prêts complémentaires ?

Quels prêts complémentaires ?

Pour étoffer votre apport et boucler le plan de financement de votre logement, il existe certains petits prêts complémentaires à taux bas.

Prêt Action Logement

Vous pouvez le solliciter si vous êtes salarié d'une entreprise du secteur privé adhérente au Comité interprofessionnel du logement (CIL). Ce prêt sert à financer l’achat de votre résidence principale neuve ou ancienne sans travaux. Son montant varie entre 7 000 et 25 000 € et ne doit pas dépasser 30 % du coût total de l'opération. La durée maximale du prêt est fixée à 20 ans.

Prêt des collectivités territoriales

Dans de nombreuses zones, les collectivités territoriales accordent des prêts pour l'acquisition de logements dans le neuf ou l'ancien. Pour savoir si ce dispositif est proposé chez vous et en connaître les modalités exactes, renseignez-vous en mairie.

Prêt des caisses de retraite complémentaire et des mutuelles

Ces prêts peuvent être accordés pour la construction ou l'acquisition d'un logement neuf ou ancien. Les conditions d'octroi varient en fonction de l'organisme prêteur. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite complémentaire ou de votre mutuelle.

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés