Publi-communiqué

Cet article a été rédigé avec notre partenaire Sofinco, expert en prêts travaux.

Quels travaux de rénovation énergétique à réaliser en priorité en fonction de son budget ?

Blandine Rochelle
mis à jour le
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Si vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique, des travaux existent en fonction de votre budget. Isolation des combles ou des murs, remplacement des fenêtres ou encore changement de chaudière. Plusieurs travaux peuvent ouvrir droit à des aides.

Image
Quels travaux de rénovation énergétique à réaliser en priorité en fonction de son budget ?
L'isolation des combles est une priorité dans la plupart des logement, car il s'agit de la principale source de déperdition de chaleur. © artursfoto
Sommaire

Vous avez un budget de moins de 5000 € : renforcez l’isolation des combles

Dans la plupart des maisons, c’est par le toit et les combles que les déperditions de chaleur se produisent... Selon l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), cela représente jusqu’à 30 % des déperditions totales de chaleur au sein d'un logement. Il s’agit donc d’une zone à privilégier lorsque vous pensez à entreprendre une rénovation énergétique. En termes de coût, comptez en moyenne 20 à 60 € par m² selon le type de matériaux utilisé mais sachez que le coût est plus élevé si vous souhaitez aménager vos combles, car d’autres aménagements sont nécessaires pour les transformer en pièces de vie. Ainsi, si l'isolation de 50 m² de combles perdus vous coûtera aux alentours de 2 500 €, il faudra plutôt compter 5 000 € pour des combles aménagés. Mais une fois cette isolation effectuée, vous constaterez rapidement des économies sur vos factures de chauffage.

L’éco-PTZ est un emprunt remboursable sans intérêt et qui vous permet de réaliser des travaux d’économie d’énergie. Il est accessible sous conditions de revenus et selon les travaux effectués : l’isolation du toit et des murs en font partie.

Vous avez un budget d’environ 7000 € : remplacez les fenêtres

Les fenêtres et toutes les baies vitrées représentent en moyenne 15 à 20 % des déperditions de chaleur selon l'ADEME. Il s’avère donc intéressant de les changer pour les remplacer par des fenêtres mieux isolées, en particulier si vos fenêtres actuelles ne bénéficient pas du double vitrage. Mais aujourd’hui, on peut même installer des fenêtres avec du triple vitrage, qui sont donc encore plus performantes pour renforcer l’isolation et limiter les déperditions de chaleur ! Pour changer l’intégralité de vos fenêtres, vous devez compter en moyenne 6 000 à 8 000 €, selon le nombre et le type de fenêtres que vous souhaitez changer et installer. À noter que le remplacement par une fenêtre en PVC (moins chère que le bois) coûte 400 à 800 €. 

Image
infographie isolation

Vous avez un budget de 8000 € : renforcez l’isolation des murs

Les murs représentent en moyenne 15 à 20 % de la déperdition de chaleur totale dans la maison aux aussi. Il s’agit donc également d’une priorité, mais il existe différentes techniques en fonction de votre maison et de vos attentes. La technique la plus répandue consiste à isoler la maison par l’intérieur, car elle est plus abordable (environ 30 €/m²) et ne modifie pas l’aspect extérieur du bâtiment. En revanche, le chantier peut être contraignant si vous vivez dans la maison au moment des travaux...

Pour une rénovation de plus grande envergure, vous pouvez l'isoler par l’extérieur. D'autant que cette solution est la plus performante car elle permet d’éliminer les ponts thermiques, ces défauts d'isolation surtout présents dans les constructions anciennes diminuent la résistance thermique de votre habitation. De plus, l'isolation par l'extérieur permet de ne pas perdre de surface habitable. Elle est en revanche peu adaptée aux appartements en immeuble collectif et est aussi bien plus coûteuse : jusqu'à 180 € par m² selon le type de matériaux utilisés. En moyenne, pour une maison de 50 m², vous devrez donc compter aux alentours 8 000 € pour renforcer l'isolation des murs.

Le gouvernement a mis en place MaPrimeRénov pour centraliser toutes les aides à la rénovation énergétiques disponibles (hors éco-PTZ et CEE).

Vous avez un budget de 10000 à 15000 € : changez de chaudière

Si votre chaudière prend de l’âge et que vous avez procédé à des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez envisager d’acquérir une chaudière plus performante qui va vous permettre de réaliser des économies. Parmi les chaudières à privilégier, on relève :

  • La chaudière gaz à condensation : elle est alimentée par le gaz, mais elle contient un brûleur qui dégage de la chaleur par combustion du gaz, et ces fumées sont refroidies pour récupérer un maximum de chaleur avant d’être rejetées.
  • La chaudière gaz basse température : elle utilise des températures entre 35 et 60 °C, ce qui économise du combustible. Elle est idéale lorsqu’elle est associée à des radiateurs ou des planchers chauffants.
  • La chaudière à granulés bois : elle est alimentée par des granulés qui sont brûlés pour produire de la chaleur.
  • La chaudière bois : elle est la plus économique, car les bûches de bois présentent un coût très avantageux.

Financez vos travaux avec un prêt travaux économie d’énergie et obtenez des aides.

Les CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) peuvent vous être accordés pour remplacer votre chaudière par exemple, si la rénovation totale entreprise permet une baisse annuelle de la consommation énergétique de 55 % pour une maison et 35 % pour un appartement.

En un clin d'œil, découvrez les prix pour des travaux de rénovation énergétique

Budget Travaux
Moins de 5 000 € Isolation des combles
7 000 € Remplacer les fenêtres
8 000 € Isolation des murs
10 000 à 15 000 € Changement de chaudière

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 

Article à caractère informatif et publicitaire.

(1) Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par Sofinco, marque de CA Consumer Finance prêteur : renseignez-vous sur leur disponibilité. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par le Prêteur. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet. 

Vous disposez d'un droit légal de rétractation lors de la souscription de votre crédit. 

(2) Sous réserve d'éligibilité au regard de la réglementation en vigueur.
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Vous pouvez mettre en place plusieurs installations et travaux pour économiser l'eau chez vous. © onurdongel - Getty images
Travaux
De nombreux foyers souhaitent agir pour la transition écologique, et pour ce faire, il est recommandé de commencer par les économies d’eau. Cet aspect incontournable représente un enjeu majeur, c’est...