Qu’appelle-t-on « prêts immobiliers classiques » ?

28 fév 2018
mis à jour le
26 nov 2019
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans la plupart des cas, même si vous êtes éligible à un prêt immonbilier aidé, vous devrez compléter votre financement par un prêt bancaire classique.

Image
Pour obtenir la meilleure offre possible : faites jouer la concurrence ! © Fotolia

Sommaire

Ce type de prêt, distribué par l’ensemble des banques généralistes (BNP Paribas, LCL, Crédit Agricole, Société Générale, etc.) ainsi que certains établissement spécialisés (Crédit Foncier, par exemple), ne fait appel à aucune aide de l’État.

Chaque banque fixe librement sa grille de taux

Sur ce créneau très concurrentiel, les taux sont librement fixés par les banques en fonction du coût de l’argent sur les marchés monétaires et financiers. Pour leurs taux fixes, les banques s’appuient en général sur l’OAT dix ans et, pour les prêts à taux révisables, sur l’Euribor trois mois ou un an. Chacune d’elle dispose de sa propre grille de taux, établie en fonction de nombreux critères : politique de la banque pour capter telle ou telle clientèle, durée du prêt, apport personnel…

Bon à savoir

Taux fixe ou révisable, prêt à palier, mixte, in fine, remboursable par mensualités constantes, progressives ou dégressives… vous aurez l’embarras du choix pour trouver la formule qui s’adapte le mieux à votre situation.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French