75 % des Français pensent que le logement n'est pas assez abordé pour les présidentielles

75 % des Français pensent que le logement n'est pas assez abordé pour les présidentielles

Alors que les candidats à la présidentielle 2017 enchainent les meetings et les discours, 75 % des Français estiment que le logement est un sujet qui n’est pas assez abordé. Pourtant, il est un enjeu majeur.

Logement : un sujet encore peu évoqué au cours de la présidentielle 2017

S'il est un sujet qui intéresse de près les Français, c'est bien le logement. Et pourtant, ils sont 75 % à estimer que la thématique n'est pas assez évoquée au cours des débats présidentiels selon un sondage OpinionWay pour Orpi. Il y a quelques semaines, ce problème avait déjà été évoqué suite à la primaire de la gauche. Aujourd'hui encore, les Français demandent plus de propositions. Ils souhaiteraient que la question soit traitée de façon plus approfondie par l'ensemble des candidats et dans le débat public : « L’orientation de ce résultat ne constitue en rien une surprise. En revanche sa radicalité est remarquable. » constate Bernard Cadeau, président d'Orpi.

Les Français attendent plus d'engagement de la part des candidats

Peu convaincus par les discours et les mesures gouvernementales envisagées par les candidats à la présidentielle, 51 % des Français jugent, au cours du sondage, qu’aucun des candidats à la présidentielle n’est crédible sur la question du logement. Des résultats qui constituent un appel des électeurs aux candidats selon Bernard Cadeau : « Les Français leur disent : faites-nous savoir concrètement ce que vous souhaitez faire pour le logement, soumettez-nous des propositions précises et lisibles. Le sujet est trop important pour rester plus longtemps dans le flou. J’espère sincèrement que leur appel sera entendu. »

Bon à savoir

Plus d’un jeune sur quatre, de 18/24 ans, place le logement parmi les enjeux qui compteront le plus pour eux au moment de voter au 1er tour. Il en est de même pour près d’1 locataire sur 3.