La maison du « Silence des agneaux » cherche désespérément un acheteur !

partage(s)

Les actuels propriétaires de la maison où fut tourné le Silence des agneaux, dans les années 90, peinent à trouver preneurs. Cette jolie bâtisse voit son prix chuter progressivement, devenant ainsi une très belle affaire. Mais pourquoi donc est-elle si difficile à vendre ?

La maison du tueur en série du Silence des agneaux

25 ans après la sortie du film le Silence des agneaux, le spectre de Buffalo Bill, interprété par Anthony Hopkins, n’a pas vraiment disparu. Depuis cet été, la maison, où le tueur en série s’est livré aux pires atrocités, est à vendre mais personne ne paraît vraiment intéressé. Ce ne sont pas les visiteurs qui manquent : la demeure au style victorien était, l’année dernière, la 2e annonce immobilière la plus consultée sur le site Realtor.com, assurent plusieurs journaux anglo-saxons. Ce désintérêt est d’autant plus surprenant que, mise sur le marché en août dernier à 300 000 dollars (275 000 €), le bien est désormais proposé à moins de 250 000 dollars (230.000 €). Un prix abordable, même pour des ménages aux revenus moyens.

Une maison isolée loin de tout...

Le hic, c’est que la bâtisse de 217 m² n’a pas tous les arguments pour être facilement vendue, comme le rappelle un expert immobilier cité par la presse locale. Le petit village de Layton (moins de 50 habitants), est situé à environ une heure de Pittsburgh. Scott et Barbara Lloyd, les actuels propriétaires, y ont élu domicile il y a de cela 40 ans. Le lieu est isolé, loin de tout. Ce n’est donc pas seulement la réputation sulfureuse de la maison qui en empêche la vente… 

Annonce de la maison à vendre du film silence des agneaux
 la 2e annonce immobilière la plus consultée sur le site Realtor.com

La rédaction vous conseille :