10 000 €/m² à Paris... C'est fait !

D'après le LPI-SeLoger, depuis avril, sur les trois derniers mois de l'année, le prix de l'immobilier a franchi la barre symbolique des 10 000 € du m² ! Toutefois, la hausse des prix ralentit...

Plus de 10 000 € du m² à Paris pour un logement ancien

Neuf ! C’est le nombre d’arrondissements parisiens - sur les 20 qui composent la capitale - où les prix au m² dans l’ancien dépassent la barre symbolique des 10 000 € du m². Il s’agit des IIe (10 140 € du m²), IIIe (10 173 €), IVe (12 065 €), Ve (11 072 €), VIe (12 637 €), VIIe (13 160 €), VIIIe (10 884 €), IXe (10 017 €), et XVIe (11 144 €) arrondissements. Et dans le XVIIe arrondissement, les prix immobiliers (9 960 €) frôlent les 10 000 du m². Seuls les XIXe (7 701 €) et XXe (7 385 €) affichent des prix signés, c’est à dire constatés au jour de la signature du compromis de vente, qui avoisinent les 7 000 € du m².

Les arrondissements parisiens à plus de 10 000 €/m²

Arrondissement parisien Prix au m²
7e arrondissement 13 160 €
6e arrondissement 12 637 €
4e arrondissement 12 065 €
16e arrondissement 11 144 €
5e arrondissement 11 072 €
8e arrondissement 10 884 €
3e arrondissement 10 173 €
2e arrondissement 10 140 €
9e arrondissement 10 017 €

Bon à savoir

  • À Paris, pour un appartement, comptez 10 199 €, en moyenne.

Les prix immobiliers parisiens augmentent un peu moins vite

Sur les douze derniers mois, à Paris, la hausse des prix des appartements parisiens se fait, pour reprendre les termes employés par Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, « un peu moins vive ». En effet, alors qu’à Paris, les prix immobiliers dans l’ancien augmentent de 7,6 % sur l’année, pour la même période, ils progressent de plus de 16 % à Bordeaux et à Lyon, la hausse annuelle atteint 9,2 %. Intra-muros, la tendance en termes de prix immobiliers demeure toutefois très haussière. En effet, dans pas moins de cinq arrondissements, la hausse dépasse les 10 %. Il s’agit des Ier (+ 10,7 %), IVe (+ 10,8 %), VIIe (+ 11,4 %), IXe (+ 10,7 %) et XVIIIe (+ 11,1 %). Et au global, ce ne sont pas moins de 100 % des arrondissements parisiens qui voient les prix de leurs appartements anciens progresser sur l’année. En comparaison, avec seulement 0,8 % d’augmentation sur un an, le IIIe arrondissement paraît un peu à la traîne…

Prix immobilier paris LPISeLoger Mai 2018

Pour la négociation, à Paris, comptez 2,7 % du prix

Selon le baromètre LPI-SeLoger, un appartement parisien pourra faire l’objet d’une négociation de l’ordre de 2,7 % de son prix de vente affiché. Pour autant, le marché immobilier parisien se caractérisant par une extrême tension, discuter trop âprement le prix de vente d’un appartement vous exposera au risque de le voir vous passer sous le nez !

Indicateurs immobilier Paris Avril 2018

Bon à savoir

  • Les VIIe et XIXe sont respectivement les arrondissements où le m² coûte le plus cher (13 160 €) et le moins cher (7 701 €).