Rechercher un article

Prix immobilier : habiter à Pessac coûte plus cher qu'à Argenteuil dans le Grand Paris !

Prix immobilier : habiter à Pessac coûte plus cher qu'à Argenteuil dans le Grand Paris !

Que Pessac profite de la flambée des prix bordelais ou qu’elle en soit la victime collatérale, les faits sont là : en 2018, le prix de l’immobilier s’est envolé. Il coûte désormais plus cher d’habiter à Pessac qu’à Argenteuil dans le Grand Paris.

Après Bordeaux, Pessac : la frénésie immobilière est contagieuse !

Selon les chiffres compilés par le baromètre LPI-SeLoger, c’est à Pessac que le prix de l’immobilier a le plus augmenté au cours de l’année 2018. Le prix des logements dans une ville étant proportionnel à son attractivité, ainsi qu’au niveau de la demande dont elle fait l’objet, pour quelle raison cette commune d’à peine plus de 60 000 habitants, principalement connue pour le vin (à consommer avec modération) qui y est produit, voit-elle le prix de son immobilier s’enflammer subitement ? La réponse à cette question se trouve à un peu moins de six kilomètres de Pessac, à Bordeaux, plus exactement car bien que la hausse des prix des logements bordelais tende actuellement à quelque peu ralentir, force est de constater que depuis quelque temps déjà, il coûtait de plus en plus cher, mois après mois, d’acquérir un logement dans la préfecture de la Gironde. Tant et si bien que bon nombre d’acquéreurs, devenus incapables de devenir propriétaires dans Bordeaux même, n’ont eu d’autre choix que d’élargir leur périmètre de recherche. Pour beaucoup d’entre eux, c’est sur les communes avoisinantes, et tout particulièrement sur Pessac, que leur choix s’est arrêté. La demande de logements allant crescendo, les prix pessacais ont rapidement pris le même chemin.

Prix moyen d'un logement à Pessac en Gironde

3 016 €/m² à Pessac VS 2 923 €/m² à Argenteuil dans le Grand Paris

La proximité de Bordeaux serait-elle plus impactante, en termes de hausse des prix immobiliers, que l’appartenance à la métropole du Grand Paris (MGP) ? Toujours est-il que même si Pessac compte presque deux fois moins d’habitants qu’Argenteuil, les prix des logements y progressent plus vite. Sur les douze derniers mois, le prix de l’immobilier à Pessac enregistre une hausse de 13,2 % quand, dans le même temps, le prix immobilier à Argenteuil n’augmente que de 0,4 %.  Les prix des logements sont aussi plus élevés à Pessac qu’ils ne le sont à Argenteuil. Le prix moyen d’un appartement ancien à Pessac dépasse, en moyenne, les 3 000 €. Plus précisément, le prix immobilier à Pessac atteint 3 016 € du m², alors qu’en comparaison, le prix au mètre carré à Argenteuil est d'environ 2 923 €. Mais si le marché immobilier pessacais, sous influence bordelaise, se caractérise par une forte tension et un centre de gravité qui s’est clairement déplacé du côté des vendeurs, le marché immobilier argenteuillais, quant à lui, est loin d’être amorphe. En raison de sa proximité avec Paris (la gare Saint-Lazare n’est qu’à un ¼ d’heure !), le centre-ville d’Argenteuil fait le bonheur de ceux qui travaillent dans la capitale mais aspirent à vivre dans une maison. Quant à la rénovation dont fait actuellement l’objet Argenteuil, elle devrait contribuer à booster l’attractivité de la ville.

Bon à savoir

  • Sur les douze derniers mois, le prix progresse de 13,2 %, à Pessac.

Combien devez-vous gagner pour acheter un appartement à Pessac ?

  • Prix du bien immobilier (hors frais de notaire et d'agence) : 206 294 € (surface moyenne (*) d'un logement ancien en Gironde x prix au m²) 
  • Montant total de l'acquisition (frais de notaire et d'agence inclus) : 236 185 €
  • Mensualité du crédit sur 20 ans : 1 220 €
  • Revenu minimal : environ 3 660 € par mois.

(*) En Gironde, la surface habitable moyenne est de 63,5 m² (Source : LPI-SeLoger).

Les points clés à retenir

  • À Pessac, les prix des logements augmentent deux fois plus vite qu’à Paris.
  • Grâce à (ou à cause de) la proximité de Bordeaux, il coûte plus cher d’acheter à Pessac qu’à Argenteuil.