Crédit immobilier : les taux sous la barre des 1,5 % !

En juin 2018, les taux de crédit immobilier se sont établis à 1,44 % en moyenne en France. Un niveau record qui résulte notamment d'une concurrence très vive entre les différents établissements de crédit.

Les taux de crédit immobilier en baisse constante depuis 1 an

En juin 2018, les taux ont retrouvé leur niveau de la fin de l’hiver 2017, en dépit de l’allongement de la durée des crédits accordés. Ainsi, ils s’établissement à 1,44 % en moyenne, contre 1,46 % en mai 2018. Au 2e trimestre, ils se sont établis à 1,45 % en moyenne, contre 1,48 % au 1er trimestre 2018 et 1,52 % au 4e trimestre 2017. Cette baisse des taux est rendue possible par des conditions de financement et de refinancement de la production qui prévalent, ainsi que par une concurrence sur les taux toujours très vive entre les établissements de crédit. D’autant que face à une demande qui s’est affaiblie au cours de l’été 2017, et afin de limiter l’impact de la dégradation des soutiens publics à la primo-accession à la propriété, la plupart des établissements bancaires ont amélioré les conditions d'emprunt qu'ils proposent aux ménages les plus modestes.

Taux moyen des prêts immobiliers en France

Durée du crédit immobilier Taux moyen
15 ans 1,25 %
20 ans 1,43 %
25 ans 1,67 %

Vidéo : Conférence l'Observatoire Crédit Logement CSA 2e trimestre 2018

Les durées d'emprunt des prêts immobiliers s’allongent : + 4 mois en 2018

Au 2e trimestre 2018, la durée des prêts accordés s’est allongée, pour atteindre 221 mois en moyenne, contre 218 mois au 1er trimestre 2018 et 217 mois au 4e trimestre 2017. Depuis le début des années 2014, les durées des prêts bancaires se sont accrues de 17 mois (+ 5 mois sur la seule année 2017 et + 4 mois depuis le début de l’année 2018), même si on note une légère baisse de mai à juin, où la durée moyenne est passée de 223 mois à 222 mois. La hausse de la durée moyenne des emprunts permet aux ménages modestes, dont ceux en primo-accession, de continuer à réaliser leurs projets immobiliers. Cependant, depuis avril 2017, la demande a présenté des signes d'essoufflement qui se sont renforcés au fil des mois, en raison de la hausse des prix de l’immobilier et des réformes des dispositifs d’aide à l’accession (PTZ, Pinel, etc.). En juin 2018, le rythme d’évolution était de - 3.2 % pour la production de crédits et de - 8,5 % pour le nombre de prêts bancaires accordés.

Durée prêt immobilier en France en juin 2018

Bon à savoir

La baisse des taux reste insuffisante pour compenser la hausse des prix de l'immobilier.