Crowdfunding immobilier : les collectes en hausse de 72 % sur 1 an

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Après une année 2017 de tous les records, le 1er semestre 2018 a encore été très dynamique pour le crowdfunding immobilier. Plus de 62 millions d’euros ont été collectés, soit une croissance de 72 % sur 1 an. 

Image
Crowdfunding immobilier : les collectes en hausse de 72 % sur 1 an
Après les records des collectes de 2017, le crowdfunding est toujours aussi attractif en 2018. © Andrey Popov
Sommaire

Crowdfunding: un record au 1er semestre 2018 

Si 2017 a été une année record, avec plus de 100 millions d’euros collectés et 29 millions d’euros remboursés, le crowdfunding immobilier a toujours le vent en poupe au 1er semestre 2018. Le baromètre semestriel de la plate-forme Fundimmo, réalisé auprès de 23 plates-formes de crowdfunding en collaboration avec Hellocrowdfunding, constate que 62 millions d’euros ont été collectés au 1er semestre 2018, soit une augmentation de 72 % sur un an, pour 126 projets financés contre 85 au 1er semestre 2017. De son côté, le rendement annuel moyen atteint 9,7 %, en augmentation de 0,2 point par rapport au 1er semestre 2017. « Ces chiffres témoignent également de l’augmentation des montants collectés : 499 786 € par projet en moyenne contre 423 529 € au 1er semestre 2017. S’en suit une augmentation logique de la durée moyenne de placement, passant de 16,9 mois en moyenne au 1er semestre 2017 à 19 mois aujourd’hui. », précise Stéphane Bombon, Président de la plate-forme de crowdfunding.

Les régions les plus dynamiques pour le Crowdfunding

Carte France Crowdfunding L’Île-de-France est la région la plus dynamique, devant l’Auvergne-Rhône-Alpes, la PACA et l’Occitanie. © Fundimmo

126 projets immobiliers financés grâce au crowdfunding

Au 1er semestre 2018, on peut noter une diversification plus importante parmi les 126 projets financés grâce au crowdfunding. La typologie des projets est la suivante : 57 % de résidentiels, 14 % de marchands de biens, 10 % de projets d’aménagement, 8 % de commerces, 5 % de projets hôteliers et 5 % autres (comprenant notamment de la logistique et du bureau). Côté remboursement, un montant plus de deux fois supérieur à celui de l’année précédente est enregistré avec 19 millions d’euros remboursés. Le nombre de projet a lui aussi progressé avec 49 projets remboursés au 1er semestre 2018, contre 31 sur la même période en 2017. On note que les retards de remboursement sont plus fréquents sur certaines plates-formes, avec un taux moyen de 11,3 % depuis 2012. Toutefois, on observe une concentration du nombre des retards sur une poignée seulement d’acteurs. Ainsi, parmi les 23 plates-formes, 18 n’enregistrent aucun retard, 2 ont un retard compris entre 0 et 25 % et 3 autres ont un retard supérieur à 25 %.

L’Île-de-France reste la région dans laquelle les acteurs de l’immobilier font le plus appel au crowdfunding. Malgré la perspective des élections municipales de 2020, de nature à freiner les permis de construire, on enregistre une croissance positive des demandes de financement partout sur le territoire ».

Stéphane Bombon, Président de Fundimmo.

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Rouen est la grande ville française où les logements se vendent le plus vite. © Ekaterina Belova - Adobe Stock
France
Depuis 1 an, avec la hausse des taux et des prix qui restent élevés, les délais de vente se sont globalement allongés… mais pas partout. À Rouen, il faut 25 jours de moins pour vendre un logement...