Rechercher un article

Immobilier de luxe : il n'y a jamais eu autant de vente, en France, depuis 2011 !

Immobilier de luxe : il n'y a jamais eu autant de vente, en France, depuis 2011 !

Après une année exceptionnelle en 2017, l’immobilier de luxe en France connait une nouvelle année record en 2018 : + 34 % de ventes, soit les meilleurs résultats depuis 2011.

L’immobilier de luxe en France ne connaît pas la crise

En 2017, déjà, l'immobilier de luxe battait des records avec des ventes en hausse de près de 17 %, mais surprise, en 2018 la hausse continue ! Cette dernière s’établit à + 34 % ! Un record depuis 2011 d’après l’analyse de Coldwell Banker. Même si le stock des acheteurs baisse très légèrement avec 11 160 acquéreurs en recherche active (- 6 %), l’immobilier de luxe s’impose comme une vraie valeur refuge face à l’immobilier traditionnel qui enregistre sur la même année des résultats moins impressionnants. Côté budget, les acheteurs revoient leurs dépenses à la baisse. Alors qu’ils étaient prêts à dépenser plus de 1 555 000 € un an plus tôt, ils ne souhaitent pas, désormais, dépenser plus de 1 300 000 € en moyenne.

Bon à savoir

L'essentielle de la demande dans l'immobilier de luxe se concentre sur Paris, et dans le sud-ouest de la France.

Français ou étrangers… qui sont réellement les acheteurs ?

L’année 2018 aura aussi marqué le retour des non-résidents sur le marché de l’immobilier de luxe, principalement des Français partis aux USA, en Belgique, au Luxembourg ou en Suisse après l'élection de François Hollande. On note également une part importante d’acquéreurs provenant du Middle East et qui espèrent diversifier leurs risques par rapport à Londres à la suite du Brexit. Les Américains, eux aussi, portent un regard sur l’Hexagone et constatent les potentialités du marché parisien face à Londres ou même Manhattan. Mais qu’ils soient Français non-résidents ou étrangers, tous portent un intérêt sur du résidentiel entre 2 M et 4 M€ ou sur de l’investissement à entre 5M€ et 30 M€. Connaisseurs du marché, ils sont en phase avec la réalité des prix des biens immobiliers et imposent souvent leurs conditions : « Aujourd’hui, les clients acheteurs ont une approche très professionnelle de leurs projets d’acquisition. Ils posent des questions pertinentes, parfois techniques et exigent souvent un historique complet de la vie du bien qu’ils souhaitent acquérir, et même de son potentiel de rentabilité. Les acheteurs sont dans une dynamique business même pour l’achat de leur résidence principale », Laurent Demeure, président et CEO Coldwell Banker® France et Monaco.

Bon à savoir

  • Il faut compter en moyenne 9 mois pour vendre un bien entre 1,5 M€ et 4M€.
  • Au-delà de 10 M€, les délais de vente sont au minimum de 2 ans.

La ville de prédilection en France ? c’est bel et bien Paris !

S’il y a bien une ville qui continue de susciter l’intérêt des acheteurs, c’est Paris ! La capitale a su profiter des taux bas et de la suppression de l’ISF pour attirer les acquéreurs du monde entier, malgré une montée de prix de l’immobilier qui se poursuit (+ 6 %). La part des acheteurs internationaux a en effet augmenté de 22 % en 2018 avec notamment une partie des Européens venus de Londres. Il semblerait que le Paris historique prenne le dessus sur la Rive gauche. En effet, même si le 6e arrondissement reste l’arrondissement le plus cher de la ville avec près de 13 010 €/m², le 1er arrondissement est devenu l’un des quartiers les plus attractifs. Le prix de l’immobilier a connu en 5 ans une hausse de 25 %. Il faut compter 12 660 €/m² pour acheter un bien, soit plus que dans le 7e arrondissement (12 340 €/m²). Le 4e arrondissement suscite aussi un certain intérêt des acheteurs qui souhaitent s’implanter au cœur de l’hypercentre. Pour acquérir un logement, il faut débourser en moyenne 12 750 €/m².

Le marché immobilier de prestige parisien

  • Budget moyen mise en vente Coldwell Banker à Paris : 2 378 000€
  • 12 % des ventes dépassent désormais 1 M€
  • 50 ventes par mois au-dessus de 15 000€/m²
  • 10 ventes par mois au dessus de 20 000€/m²
Plus de conseils :