Comment rendre son logement plus écolo ?

20 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La protection de l’environnement est un enjeu que de nombreux Français mettent au centre de leurs préoccupations. Alimentaire, textile, transports, les bons gestes s’appliquent partout, y compris chez soi ! Alors voici quelques astuces pour mettre son logement au vert.

Image
logement vert écolo durable
Voici quelques astuces pour faire du bien à la planète et aussi à votre porte-feuille ! © Halfpoint

Sommaire

Des gestes faciles à appliquer au quotidien

Tous les produits ont un impact environnemental. C’est aussi le cas du logement : le secteur de la construction est en effet responsable en moyenne de 25 % des émissions de gaz à effet de serre. Mais il est possible de rendre son logement plus vertueux, ce qui vous fera également réaliser des économies d’énergie ! Avec l’augmentation actuelle du prix du gaz, c’est plutôt une bonne nouvelle et il est possible de commencer par des astuces simples et des gestes quotidiens pour réduire votre impact environnemental.

Attention à la consommation énergétique

Un des postes les plus importants du point de vue environnemental dans un logement, c’est la consommation énergétique. La réduire, c’est à la fois bon pour la planète et pour votre porte-monnaie ! Voici quelques bons gestes à adopter :

  • Privilégiez les LED : remplacez vos halogènes par des lampes LED, bien moins énergivores.
  • Attention à la classe énergie : choisissez des équipements de classe énergie A, A+ ou A++ afin de réduire votre consommation. Frigo et congélateur, micro-ondes, machine à laver, lave-vaisselle mais aussi grille-pain, sèche-serviette ou radiateur, ça concerne tous les équipements électroménagers !
  • En hiver, couvrez-vous : évitez d’augmenter le chauffage à outrance et optez plutôt pour un pyjama en polaire, des charentaises et quelques plaids accompagnés d’une bonne tisane ou d’un chocolat chaud.
  • En été, ayez les bons réflexes : ne pas (ou peu) utiliser la climatisation si vous en possédez une, car très énergivore et pas très éco-friendly. Une alternative très efficace est de poser un tissu mouillé sur votre ventilateur pour rafraîchir l’air intérieur, tout en vous habillant le moins possible et surtout, n’oubliez pas de fermer vos volets en journée.

Faites la chasse aux pertes d’énergie

En plus de faire attention à vos choix énergétiques, vous pouvez faire des économies en limitant les pertes de chaleur et d’électricité ! Pour ça, rien de plus simple :

  • Mettez vos appareils électroniques en veille : box internet, téléviseur, mais aussi lave-linge et autres micro-ondes n’ont pas besoin de rester branchés la nuit ou lorsque vous n’êtes pas là. Sachez aussi que laisser des chargeurs dans les prises sans rien au bout pèse, à la longue, sur votre consommation d’énergie. Notre astuce : reliez-les tous à des multiprises ! Vous n’aurez ainsi qu’à presser un seul bouton pour tout couper.
  • Isolez-vous : pas de panique, on ne parle pas de confinement mais simplement d’acheter des bas de porte et des rideaux isolants thermiques… Vous pourrez baisser le chauffage sans sentir la différence ! En effet, ils ne laisseront pas la chaleur s’échapper en hiver et l’empêcheront d’entrer en été.

Pour faire des économies d'énergie, débranchez votre électroménager la nuit, isolez vos fenêtres et portes avec des rideaux isolants.

Limitez la consommation d’eau

L’eau douce est une ressource de plus en plus fragile et les pays occidentaux en font une consommation fort peu responsable. Heureusement, au niveau individuel, la technologie vient à votre secours grâce aux nouveaux pommeaux de douche effet brume, qui utilisent moins d’eau sans vous donner l’impression d'un faible débit. Vous pouvez économiser 50 litres d’eau par douche grâce à un pommeau économe en eau ! Ça permet de moins culpabiliser d’y rester 15 minutes (même si le mieux est de faire durer sa douche le moins longtemps possible). Évidemment, ça veut aussi dire adieu les bains ! Pour les plus engagés, vous pouvez aussi réduire la fréquence des douches à un jour sur deux… voire moins si vous télétravaillez, la planète vous remerciera !

Autre aménagement : investir dans des toilettes sèches ! Certes, c’est plus contraignant que des sanitaires classiques, mais sachez que les chasses d’eau représentent ⅓ de la consommation d’eau d’un foyer ! C’est entre 6 et 10 litres d’eau potable qui sont envoyés directement dans le tout-à-l’égout à chaque chasse d’eau... Alors si les toilettes sèches sont trop contraignantes pour vous, veillez déjà à ne plus tirer la chasse après chaque pipi.

Pensez à récupérer l’eau de pluie pour arroser votre balcon, terrasse ou jardin.

Des investissements à réaliser pour le long terme

Pour aller plus loin dans l’amélioration énergétique de votre logement, vous pouvez également faire des investissements plus conséquents : changement de mode de chauffage, panneaux solaires, travaux d’isolation... Bien que coûteux au départ, ils amélioreront votre confort, tout en ayant un effet considérable sur vos factures d’énergie. Mieux encore, ces investissements peuvent aussi rendre votre bien plus attractif sur le marché lors de la revente ou d’une location, voire en augmenter la valeur.

Bien évidemment, le montant nécessaire peut en rebuter plus d’un… mais des aides gouvernementales peuvent largement en diminuer le coût. MaPrimeRénov', par exemple, peut financer jusqu’à 90 % des travaux selon votre situation, pour peu que les gains énergétiques soient de 35 % ou plus. 

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !