Rechercher un article

Rénover les logements des stations de ski, une urgence pour redynamiser la fréquentation !

Rénover les logements des stations de ski, une urgence pour redynamiser la fréquentation !

Le parc immobilier des stations de ski françaises vieillit entrainant une baisse de la fréquentation. Pour remonter la pente, certaines d'entre-elles aident les propriétaires à rénover leur logement.

Rénover les logements des stations de ski, une urgence pour redynamiser la fréquentation !

Réchauffer les lits « froids » pour redynamiser les stations de ski

C’est un cercle sans fin. Le vieillissement du parc immobilier freine la fréquentation des stations et empêche le renouvellement des remontées mécaniques, les recettes diminuant. Le manque d’adaptation des remontées alimente aussi la baisse des touristes même si l’époque de la grande glisse, du lever au coucher du soleil, est terminée. Mais les stations cherchent d’abord à renouveler et rénover le parc immobilier pour lutter contre les lits « froids » qui ne rapportent rien aux commerçants, aux hébergeurs, à la municipalité par la non-perception de la taxe de séjour. Divers outils d’aides à la rénovation existent mais ne remportent pas un franc et réel succès auprès des particuliers.

Bon à savoir

La France a perdu cet hiver la première place de destination mondiale pour le ski au profit des Etats-Unis. La fréquentation des pistes françaises a reculé de 3 %  pour la saison 2015-2016.

Affiniski, une nouvelle solution clé en main pour rénover les logements

Un dispositif compliqué où le propriétaire doit frapper à plusieurs portes pour remettre son logement à la location ou à la vente rencontre rarement du succès. D’où l’idée d’Affiniski, filiale de la société d’économie mixte Savoie Stations Participation, de proposer un guichet unique mis à la disposition des propriétaires des stations de montagne adhérentes à la rénovation. Le bien immobilier peut être meublé dans une résidence de tourisme ou dans un logement en diffus.

Comment fonctionne le dispositif ?

La station cotise à Affiniski moyennant une cotisation annuelle de 5 000 à 15 000 € en fonction du nombre de lits pour que les propriétaires bénéficient gratuitement du dispositif. Les propriétaires payent seulement les travaux tout en bénéficiant de services gratuits au niveau des conseils en rénovation, du financement, de l’optimisation fiscale et de la recherche d’un locataire.

casse-tete-montagne
Pour les propriétaires, la solution Affiniski est un dispositif facilitant la rénovation de leur bien immobilier. © Fotolia

Vers une réduction d’impôt « rénovation » de 20 % ?

La vétusté du parc inquiète les stations dans leur globalité, les remontées mécaniques, les commerçants, les professionnels de l’immobilier de la vente ou de la location et les propriétaires qui ne peuvent plus ni louer ni vendre, les appartements n’étant plus aux normes ni au goût du jour. A la place du Censi-Bouvard dans le neuf qui expire à la fin de l’année pour les résidences de tourisme, un autre, dédié à la rénovation est à l’étude dans le projet de loi de finances pour 2017. Une réduction d’impôt de 20 % dans la limite de 22 000 € visant les travaux d’économie d’énergie, le ravalement et/ou des travaux d’adaptation des personnes handicapées. Ces travaux devront être votés en assemblée générale du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2019.

Bon à savoir

75 % des résidences secondaires et des locations meublées ont été construites avant 1990 selon Atout France. Et 30 à 40 % des cinq millions de lits touristiques des stations sont occupés moins de 4 semaines par an.