Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Les trentenaires sont de plus en plus nombreux à habiter chez leurs parents !

Les trentenaires sont de plus en plus nombreux à habiter chez leurs parents !

À l'instar de Tanguy, le personnage principal du film du même nom et qui, à l'approche de la trentaine, retournait vivre (à leur grand désespoir !) chez ses parents, en France, ce sont aujourd'hui quelque 4,7 millions de jeunes adultes qui habitent encore chez « papa-maman ». Si certains sont retournés au domicile familial, d'autres ne l'ont même jamais quitté ! 

En cours de chargement...

Sommaire

Le retour de la Génération Boomerang

Il est parfois difficile de couper le cordon ! Jugez plutôt, en France, la grande majorité des 4,7 millions d'adultes vivant chez leurs parents sont des jeunes qui n'ont jamais quitté le domicile familial ! En revanche, 20 % de ces Tanguy, soit près d'un million de jeunes adultes, ont quitté le nid pour voler de leurs propres ailes mais sont rentrés au bercail. À l'origine de ce retour à la case départ, on trouve, bien souvent, un prix de l'immobilier (à l'achat comme à la location) et un coût de la vie jugés trop élevés. Regrettant le confort du domicile parental, celle que l'on surnomme la Génération Boomerang joue donc les prolongations… 

Le conseil immobilier du jour

Pour gagner en autonomie, seniors et personnes à mobilité réduite peuvent avoir envie de faire installer un ascenseur privatif à leur domicile. S'il est pratique, ce dispositif a néanmoins un coût non négligeable. Pour une desserte au premier étage, il faut compter entre 12 000 et 25 000 euros et entre 3 000 et 5 000 euros pour chaque étage supplémentaire. Sachez toutefois que des aides existent. Vous avez ainsi la possibilité de bénéficier d'un crédit d'impôt de 25 % sur le prix des matériaux et équipements ainsi que sur le coût de la main d’œuvre. Attention, les travaux devront avoir été réalisés par un professionnel.

Bon à savoir

100 % IMMO du lundi au vendredi sur M6 à 20h20.

Plus de conseils :