Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Mon accompagnateur rénov' : qu'est-ce que c'est ?

Le dispositif MaPrimeRénov’ permet aujourd’hui d’obtenir jusqu’à 20 000 € pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans son logement. Olivier Sichel, directeur général adjoint de la Caisse des Dépôts, était au micro de Mickael Nogal pour présenter l’idée de mettre en place un accompagnateur pour les ménages souhaitant bénéficier des aides, afin de les inciter à concrétiser leur projet.

Mon accompagnateur rénov' : qu'est-ce que c'est ?

Sommaire

La rénovation freinée par l’absence d’accompagnement des ménages

Olivier Sichel a été récemment missionné par le gouvernement pour accélérer la rénovation énergétique. « On m’a demandé de massifier les rénovations énergétiques des passoires thermiques, les 4,8 millions de foyers qui sont dans les classes de DPE les plus basses. Je me suis aperçu que les ménages se sentaient démunis au moment de concrétiser leur projet. » En effet, les dépenses engagées pour les travaux de rénovation énergétique sont importantes, de l’ordre de 40 000 € en moyenne, le moindre diagnostic coûte aux alentours de 100 €, un audit coûte jusqu’à 500 €, etc. Pourtant, l’Anah peut accorder jusqu’à 20 000 € d’aides pour permettre à des ménages d’entreprendre des travaux, un montant censé inciter les propriétaires de passoires thermiques à se lancer dans la rénovation de leur habitat pour réduire leur facture et leur impact sur l’environnement.

Bon à savoir

Le montant de l’aide accordée dans le cadre de MaPrimeRénov’ dépend du type de travaux que souhaite réaliser le propriétaire du logement et de ses revenus.

Un accompagnateur rénov’ obligatoire pour obtenir des aides ?

L’une des recommandations d’Olivier Sichel dans son rapport rendu au gouvernement consiste à renforcer l’accompagnement des ménages. Il pourrait même être obligatoire en contrepartie des aides accordées pour les travaux. Il pourrait être réalisé grâce à l’intervention d’un accompagnateur dont la mission consisterait à :

  • Réaliser un audit thermique neutre et indépendant.
  • Réaliser le plan de financement et accompagner le ménage dans le déroulé des travaux.
  • Réaliser un diagnostic de fin de travaux.

Olivier Sichel rappelle que la finalité de ces travaux de rénovation demeure la performance énergétique, « nous mettons ces aides en place dans le cadre de la Convention citoyenne pour le climat, avons comme objectif de respecter la stratégie nationale bas carbone et la lutte contre le réchauffement climatique, or il faut que le gouvernement puisse véritablement piloter cette politique. »

Bon à savoir

Les copropriétés sont également éligibles aux aides à la rénovation de MaPrimeRénov’.

Comment demander des aides dans le cadre de MaPrimeRénov’ ?

Pour faire une demande d’aide à la rénovation dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov’, vous devez commencer par créer un compte en ligne pour pouvoir déposer votre demande et fournir les devis que vous avez recueillis au préalable. Une fois que vous avez complété chaque partie et renseigné chaque demande d’information, vous recevez un mail qui vous annonce si votre demande d’aide a été acceptée et quel est le montant qui vous est attribué. Vous pouvez alors prévoir le début des travaux de rénovation qui doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement). Une fois les travaux réalisés, vous récupérez la facture de la part du professionnel et vous la déposez sur votre compte en ligne afin d’obtenir le montant de l’aide qui vous avait été attribuée.

Planète immo sur RadioImmo

Une émission réalisée par Mickael Nogal, Président du Conseil National de l’Habitat. A ses côtés, Roselyne Conan (ANIL), Henry-Buzy Cazaux et Séverine Amate (Groupe SeLoger). A retrouver chaque mois sur RadioImmo.