Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Chauffage : les meilleures solutions pour (bien) chauffer votre maison !

Que vous soyez adepte des modes de chauffage dits « traditionnels » ou qu'au contraire, vous souhaitiez vous tourner vers un système plus innovant, vous trouverez sur le marché un large panel de dispositifs à la fois performants et économiques. Voici comment vous y retrouver.

Chauffage : les meilleures solutions pour (bien) chauffer votre maison !

Sommaire

La pompe à chaleur : un dispositif fiable et performant

S'il est un système de chauffage qui dispose de plus d'un atout dans sa manche, c'est bien la pompe à chaleur. Bien qu'elle soit privilégiée dans bon nombre de logements neufs, la pompe à chaleur peut également être facilement installée dans tout type de logement, comme dans le cadre d’une rénovation, par exemple. L'installation d'une pompe à chaleur ne s'accompagne pas nécessairement de la réalisation d’importants travaux et elle permet de réaliser jusqu'à 60 % d'économies sur votre facture d’énergie. Un autre avantage (non négligeable !) de la pompe à chaleur tient au fait qu'elle est véritablement « multi-usages ». Comprenez par là qu'il s'agit d'un dispositif de chauffage capable de produire de l'eau chaude sanitaire. En outre, lorqu'elle est dite « réversible », la pompe à chaleur agit à la façon d'un climatiseur. Pratique, quand on nous prédit que les canicules se feront de plus en plus fréquentes ! De plus, la pompe à chaleur ne nécessite pas que vous vous débarrassiez de vos équipements de chauffage actuels. Par exemple, un radiateur peut parfaitement être raccordé à une pompe à chaleur. En termes de prix, le ticket d'entrée pour une pompe à chaleur air/air démarre aux alentours de 1 500 €. Mais certains modèles aérothermqies (air/eau) peuvent parfois coûter aux environs de 10 000 €. No stress, de nombreuses aides financières (CITE, MaPrimeRénov', etc.) peuvent vous être accordées. Enfin, et ce n'est pas le moins important, la pompe à chaleur respecte l’environnement car son impact écologique est minime. 

Bon à savoir
  • N'hésitez pas à faire le point (éligibilité, montant, etc.) sur les aides financières (CITE, MaPrimeRénov…) dont vous pouvez bénéficier si vous envisagez d'installer un chauffage performant qui vous permettra d'alléger vos factures énergétiques.
  • Certaines aides peuvent également se cumuler entre elles. La prime Effy peut, par exemple, venir compléter le CITE ou encore l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

La chaudière à granulés de bois : à la fois efficace et écologique

Qu'on se le dise, les énergies renouvelables ont le vent en poupe (et elles le méritent bien !). Des combustibles tels que les granulés de bois ou encore le bois lui-même font ainsi partie des énergies les moins chères (et les moins polluantes !) du marché. Rien d'étonnant, donc, à ce que les Français soient aussi nombreux à choisir d’installer une chaudière à granulés, un poêle voire un insert à bois dans leur habitation. Ces équipements permettent non seulement de réaliser des économies d’énergie mais aussi de réduire l’empreinte environnementale de votre logement tout en le faisant bénéficier du confort d’un mode de chauffage agréable et performant. Vous profiterez ainsi du plaisir que la flamme, notament de l'atmosphère chaleureuse et authentique qui l'accompagne, sans toutefois devoir composer avec les inconvénients liés à l'utilisation d'une cheminée traditionnelle, plus salissante et plus contraignante à entretenir. Joignant l'utile à l'agréable (à regarder !), les chaudières à granulés bénéficient également d'un design soigné et font, plus que jamais, figure d'éléments de décoration à part entière. Enfin, comptez entre 12 000 et 25 000 € pour l'achat et la pose d'une chaudière à granulés de bois.

Le chauffage électrique : à réserver aux logements bien isolés

De nombreux logements (qui a dit « trop » ?) sont encore équipés de systèmes de chauffage électriques. Bien qu’elle se révèle bien souvent coûteuse à la consommation, cette solution n'en reste pas moins relativement abordable à l’installation, et il est à noter que les appareils proposés actuellement sur le marché sont plus performants et moins énergivores que par le passé. Les radiateurs à inertie diffusent ainsi une chaleur douce et garantissent un confort optimal. Ces radiateurs sont également pourvus de thermostats grâce auxquels il est possible de maintenir une chaleur agréable sans risquer que votre facture n'explose. Certains modèles permettent également de régler et de programmer des périodes de chauffage de façon personnalisée. Rien de tel que de piloter votre chauffage à distance pour l'adapter à votre mode de vie, limiter votre consommation énergétique et optimiser les performances de vos radiateurs en votre absence ! Enfin, sachez que les prix vont, en moyenne, d'une trentaine d'euros pour un convecteur électrique à 1 200 € pour un radiateur double-coeur.  

Bon à savoir

Si vous souhaitez investir dans un chauffage électrique, prenez soin de vous assurer, au préalable, que votre maison est convenablement isolée. À défaut, vous vous exposeriez à des déperditions de chaleur et à une surconsommation d’électricité. Avouez que ce serait dommage…

Chauffage au gaz : quel appareil choisir ?

Le chauffage au gaz est encore largement répandu, car il s’adapte à tout type d’habitat, est simple d’utilisation et permet de produire à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. De plus, sa combustion est propre et la chaleur que génère un chauffage au gaz se diffuse rapidement. Très performants, des systèmes comme la chaudière à gaz à condensation - dont le coût oscille entre 3 000 et 7 000 € - permettent, par exemple, de réaliser des économies d’énergie considérables. De même, il est possible de compléter ce dispositif par un système de régulation de la température. Vous pourrez alors maîtriser au mieux votre consommation d’énergie et réduire le montant de vos factures sur le long terme.

Plus de conseils :