Rechercher un article

Chauffage : remplacez votre chaudière au fioul et bénéficiez d’une prime

Chauffage : remplacez votre chaudière au fioul et bénéficiez d’une prime

Pour lutter contre le réchauffement climatique, le gouvernement va progressivement mettre en place une prime à la conversion pour les chaudières au fioul. L’objectif affiché est de supprimer définitivement ce type de chaudière d’ici 10 ans.

Le gouvernement ne veut plus aucune chaudière au fioul d’ici 10 ans

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé la mise en place progressive d'une prime à la conversion des chaudières au fioul, en collaboration avec les fournisseurs d’énergie, pour arriver à « zéro chaudière au fioul d’ici 10 ans ». Le double objectif affiché par le gouvernement est de lutter contre le réchauffement climatique et d'améliorer le pouvoir d’achat des Français. Ainsi, les ménages, notamment les plus modestes, qui ont une vieille chaudière au fioul ou au gaz pourront bénéficier d’une aide pour installer un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur, système solaire combiné, raccordement à un réseau de chaleur) ou une chaudière au gaz à très haute performance énergétique. Cette prime sera également valable dans le cas du remplacement d’un poêle à charbon par un poêle à bois performant. Pour rappel, aujourd’hui, 3,5 millions de foyers français sont encore équipés d'une chaudière au fioul. Avec cette nouvelle prime, le gouvernement a pour ambition de remplacer 600 000 chaudières au gaz ou au fioul dans les 2 prochaines années, soit plus de 1 milliard d’euros d’aides sur 2 ans.

Bon à savoir

La prime à la conversion des chaudières sera bonifiée pour les bas revenus.

Une prime à la conversion accessible à tous les Français

Le déploiement de cette prime se traduira par des offres commerciales de la part des différents fournisseurs d'énergie. Tous les ménages pourront en bénéficier et le montant de la prime évoluera selon les revenus du ménage : les plus modestes bénéficieront d’une prime plus importante. Selon le type de chaudière financé et les revenus des ménages, les montants des primes, ou Certificats d'économie d'énergie (CEE), oscilleront entre 450 et 4 000 €. Précisons que ces subventions pourront encore être « bonifiées » par les fournisseurs d’énergie. Ainsi, selon le gouvernent, « pour les ménages ayant des revenus fiscaux annuels inférieurs à 26 923 € (35 510 € en Île-de-France), il est possible de bénéficier de CEE d'un montant de 4 000 € » pour le remplacement d'une chaudière au fioul, au gaz, ou d’un poêle à charbon. Précisons que cette prime est cumulable, selon les revenus du ménage, avec d’autres aides, comme « Habiter mieux agilité » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE), ou encore l’éco-Prêt à Taux Zéro.

Chiffres clés

Le montant de la prime à la conversion des chaudières au fioul variera de 450 à 4 000 €, selon le type d'équipement financé et les revenus du ménage.

Plus de conseils :