Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Cheminée, chaudière... quelle assurance pour mon système de chauffage ?

Cheminée, chaudière... quelle assurance pour mon système de chauffage ?

L’hiver n’est pas loin. Les radiateurs, poêles et chaudières vont bientôt fonctionner à plein régime... L’occasion de faire le point sur la couverture que propose votre assurance logement sur tous vos appareils de chauffage. Dans quelles conditions êtes-vous remboursé, sous quelle forme et sur quelle base de garantie ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la couverture de vos appareils de chauffage par votre assurance habitation.

Cheminée, chaudière... quelle assurance pour mon système de chauffage ?

Sommaire

Les appareils électriques couverts par votre assurance habitation

Les assurances logement offrent en général une couverture pour les appareils électriques. Attention, certaines formules proposent cette garantie en option uniquement. En général, l’option concernée garantit les appareils électriques contre la surtension électrique, qui concerne souvent les dégâts causés par la foudre. Aussi, nous vous invitons à souscrire à cette garantie si votre région est soumise à des orages réguliers. Pour autant, l’assurance des appareils électriques n’est pas la même que celle de l’assurance incendie ; les deux garanties sont complémentaires et il est recommandé de souscrire aux deux options. Si vous êtes en territoire inondable, il est fortement recommandé de souscrire à cette garantie.

Attention : soyez vigilant aux conditions de votre contrat, car certaines clauses excluent l’application de la garantie. Ainsi, si le défaut de fonctionnement est lié à un mauvais entretien de l’appareil, alors la garantie ne pourra pas être mise en œuvre. Par ailleurs, s’il s’agit d’un problème interne (panne électrique, défaut de fabrication), le sinistre ne sera pas pris en charge par votre assurance habitation.

Attention également à faire votre déclaration dans les temps. Il est plus prudent de doubler votre déclaration par téléphone ou mail d’un courrier recommandé. Vous devrez communiquer à votre assureur vos coordonnées, la date du sinistre, votre numéro d’assuré et tous les renseignements précis sur la nature des dégâts et le déroulé du sinistre. Sachez que votre appareil vous sera remboursé à hauteur de sa valeur estimée au moment du sinistre. Cependant, il est possible de souscrire à une option « garantie valeur d’achat » qui permet à l‘assuré, sous certaines conditions, d’être remboursé à hauteur du montant d’achat de son appareil.

Les accidents provoqués par mon appareil

Une personne, qui vous rend visite, est accidentellement brulée par votre chaudière ou un objet appartenant à un proche, placé près du poêle, est endommagé ? Les dégâts provoqués à des tiers sont automatiquement pris en charge par votre garantie responsabilité civile. Cette garantie permet à votre assurance de rembourser les victimes de sinistres occasionnés à votre domicile.

Locataire, quelle est ma responsabilité ?

Si vous êtes locataire, il vous appartient de prendre en charge l’entretien des appareils de chauffage, en tenant compte des indications communiquées par votre propriétaire. Faute de quoi les dégâts liés à la chaudière ne seront pas pris en charge par la compagnie d’assurance et seront donc à la charge du propriétaire. Votre chauffage est assuré par une chaudière ? Attention, la loi vous impose de faire appel à un professionnel du secteur pour l’entretien annuel et pour la réparation, dès lors que la puissance de votre appareil est supérieure à 4 kilowatts.

Plus de conseils :