Rechercher un article

« Nos appareils de chauffage permettent de réaliser jusqu’à 45 % d’économies d’énergie »

« Nos appareils de chauffage permettent de réaliser jusqu’à 45 % d’économies d’énergie »

Pionnier des chauffages à inertie, Rothelec a mis au point des appareils permettant de profiter d’un meilleur confort thermique tout en réalisant des économies d’énergie. Comment s’y prennent-ils pour faire rimer « économies » et « écologie » ? Éléments de réponse avec Jean-Alexandre Grunelius, PDG de Rothelec.

« Nos appareils de chauffage permettent de réaliser jusqu’à 45 % d’économies d’énergie »

Pouvez-vous nous présenter Rothelec en quelques mots ?

Jean-Alexandre Grunelius. Nous sommes un fabricant de chauffages d’origine alsacienne qui va fêter ses 40 ans cette année. L’innovation est depuis toujours notre marque de fabrique. C’est d’ailleurs Rothelec qui a inventé et commercialisé les tout premiers radiateurs à inertie.

Qu’est-ce qui fait votre valeur ajoutée par rapport à vos concurrents ?

Nous nous efforçons de proposer une offre qui soit la plus complète possible. Pour cela, nous maîtrisons notre chaîne de valeur de A à Z. Nous développons nous-mêmes nos produits. Nous communiquons sur leurs caractéristiques essentielles et c’est encore nous qui effectuons les bilans thermiques chez nos clients. Enfin, nous installons et entretenons nos appareils. Ceux-ci sont d’ailleurs garantis à vie, pièce, main d’oeuvre et déplacements inclus. Nos clients apprécient de n’avoir qu’un seul et unique interlocuteur. Une autre de nos particularités, c’est que nous développons nos produits en fonction des contraintes de nos utilisateurs. C’est pourquoi nous sommes en avance, aussi bien en termes d’usages que de connectivité et d’interfaces « homme-machine ». Nos systèmes de chauffage reproduisent le confort d’un chauffage central tout en permettant à l’utilisateur de réaliser des économies d’énergie substantielles.

Nous développons des produits qui tiennent compte des contraintes et des usages de nos utilisateurs ».

J.A Grunelius, PDG de Rothelec.

Pour peu qu’un logement soit bien isolé et qu’il soit doté d’un système de chauffage performant, de quelle réduction peut-on espérer profiter sur sa facture énergétique ?

Avec nos produits qui ont été normés par le LCIE (Laboratoire Central des Industries Électriques) pour la France et par le Eu.Bac pour l’Europe, vous pouvez réaliser jusqu’à 45 % d’économies d’énergie par rapport à un système de chauffage d’ancienne génération.

En France, au global, pensez-vous que les logements soient encore trop énergivores ?

Oui, c’est clair. Si les nouvelles normes thermiques font que dans le neuf, les logements sont thermiquement efficaces, en termes de rénovation, c’est loin d’être le cas…

Bon à savoir

Envie de  radiateur électrique ? Contactez notre partenaire Rothelec

Selon vous, à quoi est due la surconsommation énergétique : à la mauvaise qualité de certains équipements et matériaux ?  Au comportement des utilisateurs ?

Je pense que c’est la qualité des équipements qui est principalement responsable de la surconsommation énergétique. Chez Rothelec, nous estimons que c’est aux équipements de s’adapter aux utilisateurs et pas le contraire. Bien sûr, il y a des « éco-gestes » à avoir et à développer. Mais il peut arriver que l’utilisateur oublie d’accomplir ces éco-gestes. C’est pour cela que nous avons développé un système qui permet à nos appareils de s’adapter automatiquement aux différents modes de vie. Par exemple, le détecteur d’absence dont sont équipés certains de nos équipements fait que, lorsque vous quittez une pièce, au bout d’une heure, la température baissera légèrement. Pour revenir à la température de consigne une fois que vous serez rentré chez vous. L’automatisation permet donc de pallier l’absence d’éco-gestes et de faire baisser, à coup sûr, la facture énergétique.

C’est la simplicité de l’usage qui conditionne son efficacité. 

C’est donc au matériel d’évoluer et de s’adapter à l’utilisateur. Pas l’inverse ». 

C’est donc au matériel d’évoluer ?

Oui, à mon sens, c’est essentiel. Si un utilisateur ne pratique pas spontanément certains éco-gestes, le fait que nos équipements s’adaptent à son comportement, voire l’anticipent, lui permettront quand même d’améliorer l’efficacité énergétique de son logement et de réduire sa facture d’électricité. Nos appareils seront très bientôt 100 % compatibles avec Sowee et Alexa. Par conséquent, en partant de chez vous, il vous suffira de prononcer quelques mots pour que votre habitation passe aussitôt en mode « éco ». Nous estimons que pour être réellement efficace, un bon usage doit être simple. Piloter à la voix vos appareils de chauffage participe de cette démarche qui vise à concilier simplicité et efficacité.

Quelles sont les normes thermiques (chauffage, isolation) à respecter, dans l’immobilier ?

Pour les bâtiments neufs, il y a la RT2012 et bientôt la RT2020 mais dans l’ancien il n’existe pas de réglementation. Par contre, il existe des normes pour les appareils électriques. Comme la norme française NF qui va de 0 à 3 étoiles. Bien évidemment, un appareil « 3 étoiles » sera plus performant qu’un appareil « 1 étoile ». Attention à bien choisir un appareil disposant des 3 étoiles car il sera alors garant des économies d’électricité que vous réaliserez et de l’efficacité thermique dont vous profiterez. Il existe aussi une norme européenne pour la régulation des appareils de chauffage. Il s’agit de la Eu.Bac qui certifie les produits ayant été passés au CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). L’Eu.Bac donne des notes allant de AA à F (F étant la moins bonne note). 

Bon à savoir

Le système de chauffage Rothelec a obtenu la meilleure note : AA. Cela vous garantit non seulement votre confort (la chaleur sera identique à celle d’un chauffage central) mais aussi que vous ferez des économies.

À quoi servent ces normes ?

C’est un gage de qualité pour nos clients. Sur le site de l’eu.bac, par exemple, il est indiqué qu’en termes de qualité de régulation, la variation de nos appareils se limite à 0,1 ° par rapport à la température de consigne. En clair, si vous souhaitez qu’il fasse 20° chez vous, nos équipements vous garantissent une température comprise entre 19,9° et 20,1°. Ni plus ni moins. C’est ça, le confort thermique.

En quoi les Smart Homes peuvent-elle contribuer à faire réaliser des économies d’énergie à leurs habitants ?

Comme je l’évoquais, il est désormais possible de piloter vos appareils de chauffage à distance, rien qu’avec la voix. Mais le concept de Smart Home (Maison Connectée, en VF) va encore plus loin. Par exemple, en vertu du partenariat que Rothelec a passé avec K-Line, chaque fois que vous ouvrez une fenêtre, nos appareils de chauffage le détectent et passent automatiquement en position « hors gel ». De même, programmer automatiquement la fermeture de volets roulants et le mode « économie » de vos radiateurs permet d’économiser 10 % d’énergie supplémentaires. Nous partons du principe que la Smart Home n’a pas besoin d’applications ultra-sophitiquées. Encore une fois, ce qui compte, ce sont la simplicité et l’efficacité. S’équiper intelligemment de systèmes qui soient à la portée de tous, c’est ça, la clé.

Bon à savoir 

Programmer automatiquement la fermeture de volets roulants et le mode « économie » de vos radiateurs permet d’économiser 10 % d’énergie supplémentaire.

Vos radiateurs seront bientôt compatibles avec Sowee et Alexa, qu'est-ce que cela va apporter concrétement ?

Une fois que nous serons compatibles avec Sowee et Alexa, nos clients pourront très facilement piloter leur consommation. Ils pourront notamment choisir de consommer 100 € par mois. Auquel cas, en fonction des conditions météo, nos appareils leur indiqueront que, pour parvenir à ce résultat, la température dans la maison devra être, par exemple, de 20,5°. C’est véritablement une solution « sur mesure ». Tous ces nouveaux usages vont donc permettre aux usagers de profiter d’un bon niveau de confort thermique et de réaliser des économies d’énergie. Enfin, toutes ces installations ne nécessitent pas de gros travaux ni ne requièrent de faire passer des câbles dans toute la maison. En clair,  pour installer un détecteur d’ouverture sur une fenêtre, celle-ci n’a pas besoin d’être changée.

Existe-t-il un système de chauffage qui fasse rimer « économies » avec « écologie » ?

À mon sens, nos systèmes de chauffage offrent la possibilité à nos clients de consommer intelligemment et de manière éco-responsable. Notre partenariat avec Sowee nous permet ainsi de garantir à nos clients la contrepartie de leur consommation électrique en énergies renouvelables. C’est à dire qui si vous souscrivez un abonnement chez Rothelec, nous pouvons vous assurer que tout ce que vous consommerez sera de l’énergie renouvelable. Nous proposons également une solution complète qui permet à nos clients de produire eux-mêmes, via des capteurs solaires, l’énergie dont ils ont besoin pour chauffer leur habitation.

L'énergie la moins chère…

c'est celle que l'on ne dépense pas ».

Mieux vaut-il investir dans un nouveau système de chauffage avant d’avoir isolé sa maison ou après l’avoir fait ?

L’énergie la moins chère, c’est celle que l’on ne dépense pas. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous réalisons des bilans thermiques. Car si, au terme du bilan, il apparait que thermiquement parlant, votre habitation ne présente pas les caractéristiques nécessaires pour que le chauffage soit efficace et que nous puissions tenir notre promesse de vous faire économiser de l’énergie, nous ne procèderons pas à la pose de nos équipements. En revanche, nos équipes préconiseront des travaux d’isolation. Équiper une passoire thermique de systèmes de chauffage, même ultra-performants, ça ne sert à rien…

Pensez-vous qu'il faille encourager la diffusion auprès des jeunes générations d'une véritable « culture énergétique » ?

Bien sûr. Mais chez les jeunes, la prise de conscience environnementale est parfois plus grande que chez leurs aînés. Certains ayant même été « bercés » par les éco-gestes, ils les maîtrisent mieux. De plus, s’agissant d’une génération « digital native », piloter une maison à distance, via une application, ne leur pose pas le moindre problème. Pour autant, il est bien évident qu’il faut continuer à diffuser de l’information autour de la nécessité de pratiquer des éco-gestes au quotidien.

Jean-Alexandre Grunelius est PDG de Rothelec. ©DR
Jean-Alexandre Grunelius
Jean-Alexandre Grunelius est à la tête de Rothelec depuis 15 ans. Il succède à Bernard Roth. Son goût pour l'innovation a permis à ce jeune quinquagénaire de positionner rapidement Rothelec parmi les entreprises leaders sur le marché des chauffages de « nouvelle génération ».