Rechercher un article

Les clés pour une rénovation de cuisine réussie

Les clés pour une rénovation de cuisine réussie

Deux ans... Au crépuscule de notre vie, c’est le temps que nous aurons passé derrière les fourneaux. Rien d’étonnant, donc, à ce que la cuisine étant désormais une véritable pièce à vivre, nous peaufinions son agencement pour qu’elle soit à la fois pratique et esthétique. Voici la marche à suivre, les précautions à prendre et les erreurs à éviter pour réussir la rénovation de votre cuisine.

Les clés pour une rénovation de cuisine réussie

Pour la rénovation de votre cuisine, faites appel à un professionnel

Si vous avez des velléités de bricolage, loin de nous l’envie de vous couper dans votre élan, mais sachez que rénover une cuisine ne s’improvise pas…  Entre les murs qui sont rarement rectilignes, les normes de sécurité qu’il faut respecter, les éléments à monter et les – inévitables - ajustements à effectuer, les travaux de rénovation d’une cuisine sont particulièrement chronophages. Ils doivent également être réalisés avec minutie. Une finition imparfaite pourrait n’être qu’un détail pour vous… Mais pour la personne qui achètera votre bien, ça peut vouloir dire beaucoup ! Zéro stress, IZI by EDF vous permet d’obtenir gratuitement et en quelques clics un devis sur mesure pour la pose de cuisine. Dès que vous aurez validé ce devis, un professionnel du réseau IZI by EDF réalisera vos travaux et parce qu’il vous accompagnera - via des conseillers spécialisés - tout au long du chantier, force est de constater que cette plate-forme de services, loin de se contenter de mettre en relation clients et artisans, s’implique à 100 % dans la réussite des projets qui lui sont confiés. Bref, en faisant appel à IZI by EDF pour les travaux de rénovation de votre cuisine, vous gagnerez à la fois en sécurité, en efficacité et en tranquillité. IZI ? Tout est dans le nom !

professionnel cuisine
Les compétences des artisans sélectionnés par IZI sont régulièrement évaluées. ©auremar

3000

300. C’est le nombre de prestations qu’IZI by EDF propose en ligne à ses clients. Elles vont du dépannage aux travaux de rénovation (cuisine, salle de bains) en passant par l’installation d’équipement (chaudière, ballon d’eau chaude, tableau électrique) et la mise en place de services (alarme).

Anticipez vos déplacements dans votre future cuisine

Peut-être n’en aviez-vous jamais entendu parler mais le triangle d’activité joue un rôle essentiel dans le succès de la rénovation et/ou de l’installation d’une cuisine équipée. Ce triangle est délimité par trois zones :

  1. La zone « cuisson » (plaques, four).
  2. La zone « lavage » (éviers, lave-vaisselle).
  3. La zone « stockage » (réfrigérateur, tiroirs, placards). 

S’il revêt autant d’importance, c’est parce que c’est à l’intérieur de ce périmètre que s’effectueront vos déplacements. Concrètement, plus le triangle d’activité sera réduit, plus vos déplacements d’une zone à l’autre s’en trouveront facilités, plus vos allées et venues seront sécurisées et plus votre cuisine gagnera en fonctionnalité.

Prenez en compte le « cheminement du propre et du sale »

Un bon moyen de minimiser vos déplacements dans votre future cuisine consiste à vous assurer que votre plan de travail, votre poubelle, votre évier et votre lave-vaisselle ne soient pas trop éloignés les uns des autres. C’est ce que les spécialistes nomment le « cheminement du propre et du sale ». En effet, après avoir quitté la table de votre salle à manger, plats et assiettes sales suivent inévitablement le même circuit : ils sont posés sur le plan de travail, puis vidés dans la poubelle avant d’être rincés dans l’évier et enfin placés dans le lave-vaisselle. 

artisan cuisine
Dans une cuisine, les rangements sont d'une grande importance. ©yunava1

Avant même la pose de votre cuisine, pensez aux rangements

Dans une cuisine, « aménagement » doit rimer avec « rangements » car en plus d’être belle, une cuisine doit aussi être fonctionnelle et ce ne sont pas les candidats de l’émission Top Chef qui diront le contraire ! Parce qu’ils permettent d’exploiter la verticalité de votre cuisine, de gagner de la place et de garder vos ustensiles à portée de main (et de regard !), les rangements muraux (crédences, crochets, étagères…) sont un « must have ». Plus pratiques que les placards car pouvant bien souvent contenir plus de choses et offrant l’avantage de vous permettre de « scanner » leur contenu d’un seul coup d’œil, les tiroirs ont également toute leur place dans votre future cuisine.

L’implantation de votre cuisine devra être cohérente avec son volume

S’inspirer des pages déco des magazines pour votre future cuisine, c’est bien, mais encore faut-il que les idées qui vous viendront soient réalisables mais aussi qu’elles correspondent à ses caractéristiques (dimension, agencement). Eh oui, comme dans la chanson Michelle, des Beatles, « convivialité » et « fonctionnalité » sont deux mots qui vont très bien ensemble. Pour être sûr(e) de choisir la bonne implantation, essayez de vous projeter dans votre future cuisine.

  • Si elle est étroite, privilégiez une implantation des meubles en I, c’est-à-dire, alignés le long des murs.
  • Si votre cuisine est de dimension moyenne, une implantation en L (les meubles formant alors un angle) est envisageable.
  • Si les dimensions de votre cuisine vous permettent de laisser un espace de circulation d’environ 1 mètre entre chaque rangée de meubles, optez pour une implantation en parallèle.
  • Si votre cuisine est XXXL, une implantation en U (trois rangées de meubles ou encore deux rangées et un bar) mettra en valeur son volume.
  • Enfin, et au risque de balayer tous vos espoirs, abstenez-vous d’installer un îlot central dans votre cuisine si celle-ci fait moins de 15 m²... sans quoi, vous pourriez éprouver des difficultés à circuler. Avouez qu’il serait dommage de sacrifier le côté pratique de votre cuisine sur l’autel de l’esthétique.

Cuisine ouverte ou fermée ? Faites votre choix

  • Conviviales et lumineuses, les cuisines ouvertes laissent se propager les odeurs de cuisson...
  • Intimes et contenant les odeurs de cuisson, les cuisines fermées contribuent à isoler le cuisinier...

Optez pour des dimensions standard 

À moins que vos mensurations ne sortent de l’ordinaire, c’est-à-dire que vous ne soyez jockey ou basketteur(se), cantonnez-vous aux dimensions standard pour les différents éléments qui composeront votre cuisine équipée. À l’exception de votre plan de travail qui gagnera à être XXL (65 cm de profondeur, soit 5 cm de plus que la moyenne), ne personnalisez pas outre mesure les autres éléments de votre future cuisine équipée. Et pour cause, sortir des normes standard risquerait de décourager d’éventuels acheteurs et donc de vous pénaliser à la revente.

Bon à savoir

Pour un plan de travail, comptez entre 85 et 95 cm de hauteur. Quant à la hotte, dans l’idéal, 60 cm devront la séparer des plaques de cuisson.

Pour votre plan de travail, choisissez des matériaux qui vous ressemblent

« Dis-moi comment tu cuisines et je te dirai quels matériaux choisir pour ton plan de travail ». En clair, le choix d’un matériau dépend de l’utilisation que vous en ferez. Si vous passez beaucoup de temps à cuisiner et que vous adorez ça, optez pour de la pierre naturelle ou reconstituée. En effet, ce matériau résiste à la chaleur et ne craint donc pas les plats brûlants. Peu sujette aux rayures, la pierre est également moins fragile que le bois. Si vous craquez pour l’inox, sachez qu’il est difficile d’entretien… Quant aux meubles de votre future cuisine équipée, de l’avis de la plupart des spécialistes, le stratifié est plus résistant que le laqué.

éclairage cuisine
Un éclairage adapté mettra votre cuisine en valeur. ©#moreideas

Ne négligez pas l’éclairage de votre cuisine

Dans une cuisine, l’éclairage est primordial, tant d’un point de vue esthétique que pratique. D’une part, un éclairage approprié valorisera votre cuisine en en faisant ressortir les volumes. D’autre part, si vos tenez à conserver tous vos doigts, mieux vaut voir ce que vous faites lorsque vous émincez des oignons… C’est pourquoi il est généralement conseillé de placer évier et plan de travail à proximité d’une fenêtre. De cette façon, vous pourrez profiter de la lumière naturelle. Enfin, si de nombreuses options s’offrent à vous pour éclairer votre cuisine (lampe au plafond, luminaires disposés sous les placards, lustre…), pensez à prévoir des éclairages directionnels que vous pourrez orienter vers votre plan de travail.

Bon à savoir

Détails et conditions sur izi-by-edf.fr