Quels réflexes adopter pour ses travaux de gros œuvre ?

02 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Bien s’équiper pour travailler vite, bien et sans se blesser, choisir les matériaux de construction appropriés, savoir s’entourer de professionnels quand il le faut, sont les principaux réflexes à adopter quand on s’engage dans des travaux de gros œuvre. 

Image
travaux rénovation
Voici nos conseils avant de vous lancer dans des travaux de gros oeuvre. © contrastwerkstatt

Sommaire

Bien s’équiper pour faire soi-même

Avant de vous lancer dans des travaux de grande ampleur, il est primordial de s’équiper afin d’assurer votre sécurité lors des travaux. Une notion que les bricoleurs négligent souvent. Munissez-vous d’équipements de protection individuelle et collective. Il faut que toutes les parties du corps soient sous protection :

  • Des gants protègent vos doigts notamment lorsque vous utilisez une scie.
  • Des lunettes de protection évitent de recevoir des poussières et autres débris volatils.
  • Un masque évite d’inhaler de la poussière ou des vapeurs nocives lorsque vous poncez, vernissez ou peignez.
  • Le casque est l’élément à ne pas oublier si vous rénovez votre toiture par exemple.

Choisir ses matériaux de construction

Ensuite, vient le choix des matériaux. Ils participent à l’esthétique, au confort et surtout à la pérennité d’une construction. Référez-vous aux trois principaux critères : aspect, résistance et capacité d’isolation du matériau le cas échéant.

La brique traditionnelle, les parpaings, la brique mono-mur (pour une bonne régulation thermique), le béton cellulaire (très isolant) restent des valeurs sûres pour une construction robuste. 

La pierre est plus complexe à utiliser et nécessite l’intervention d’un artisan qualifié. Son prix élevé peut aussi être un frein à son utilisation. Pourtant, sa durée de vie est quasi illimitée et son aspect esthétique fait toute la différence.

Le boom des constructions bois s’explique par la facilité de montage des structures bois, à la portée de « presque » tous. L’engouement pour le bois est aussi dû à ses qualités isolantes et écologiques.

Si vous effectuez vos travaux vous-même, préférez le bois pour sa facilité d'utilisation et ses qualités écologiques.

Se faire accompagner

Réaliser soi-même tous les travaux de gros œuvre n’est pas à la portée de tous. Certaines étapes nécessitent l’expérience et la patte d’un artisan spécialisé. 

Pour assurer la pérennité du projet, éviter de perdre du temps et ne pas prendre des risques inutiles, il est parfois préférable de se faire aider… notamment pour les toitures, l’isolation ou encore la couverture de façades.

C’est en tout cas le choix de Jérôme et Alicia, qui habitent à Nantes et nous confient : « nous aimons bricoler par nous-mêmes, mais lorsque les choses deviennent plus complexes, nous préférons faire appel à des professionnels ». Et d’ajouter « Pour le toit et les murs, nous avons préféré faire appel à un couvreur de Nantes plutôt que de se lancer dans ces travaux techniques tout seul ! »

Faire appel à un charpentier-couvreur pour rénover sa toiture permet, en outre, de bénéficier d’une expertise sur l’état de la charpente (attaque d’insectes ou de champignons, par exemple). Seul un professionnel peut effectuer une rénovation dans les règles de l’art en fonction de l’existant et de vos exigences. 

En effet, entre le levage et le montage des éléments de couverture sur le toit, le travail en hauteur ne s’improvise pas ! D'ailleurs, faire appel à un spécialiste permet aussi de bénéficier de la garantie décennale et de la garantie de bon fonctionnement de deux ans. 

Attention : l'intervention d’un professionnel garanti RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est indispensable pour obtenir certaines aides de l’État. 

Planifier l’ordre des travaux

Que vous le fassiez par vous-même ou via un professionnel, planifier l’ordre des tâches à effectuer vous permettra de mieux suivre l’avancée du chantier et de coordonner les potentielles interventions d’artisans. C’est également la meilleure solution de contenir votre enveloppe budgétaire.

L’ordre des travaux est assez logique : l’isolation des murs doit être réalisée avant la pose des cloisons, en même temps que l’installation des gaines électriques et de la plomberie. Vous pouvez aussi profiter de la réfection de la toiture pour revoir l’isolation du toit et des combles ou encore prévoir une isolation des murs par l’extérieur si un ravalement de façade s’impose.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !