Après 5 mois de hausse, les taux des crédits immobiliers vont se stabiliser en juin

Après 5 mois de hausse, les taux des crédits immobiliers vont se stabiliser en juin
partage(s)

En légère hausse au mois de mai, les taux des crédits immobiliers devraient rester stables au mois de juin. C’est toujours en Occitanie que les emprunteurs peuvent bénéficier des taux les plus bas de France.

Les taux des crédits immobiliers se maintiennent après 5 mois de hausse

Selon une étude menée par le courtier Cafpi, en mai, les dossiers d’emprunt se sont bouclés à 0,97 % sur 10 ans, 1,15 % sur 15 ans, 1,4 % sur 20 ans et 1,79 % sur 25 ans, en hausse de 0,07 % à 0,19 % par rapport à ceux pratiqués sur l’ensemble du 1er trimestre 2017. La hausse des taux a donc été continue sur les 5 premiers mois de l’année. Philippe Taboret, Directeur général adjoint de Cafpi précise que « sachant qu’il faut entre 2 et 4 mois pour finaliser un dossier, il s’agit des taux effectifs obtenus par les emprunteurs ayant lancés leur opération entre janvier et mars derniers ». Cependant, en ce début de mois de juin, les taux négociés auprès des banques semblent rester stables. Les plus bas d’entre eux atteignent 0,80 % sur 10 ans, 1 % sur 15 ans, 1,25 % sur 20 ans et 1,5 % sur 25 ans. D’après Philippe Taboret, « les taux les plus hauts obtenus restent inférieurs de 0,41 % en moyenne à ceux affichés ».

  • Les taux de référence des prêt immobiliers

Taux Crédit Tableau

Les courtiers ont la cote auprès des nouveaux emprunteurs

A l’heure actuelle, le marché est principalement porté par les aides, les taux bas et les prix qui restent globalement accessibles. De plus, les indicateurs OAT 10 ans (Obligations Assimilables du Trésor), taux directeur de la BCE et Euribor, restent stables. De leur côté, les banques, confrontées à une baisse de la demande, maintiennent leurs taux le plus bas possible pour attirer la clientèle, alors qu’elles devraient les augmenter, pour retrouver leurs marges. « Dans ces conditions, passée la période printanière, la hausse des taux va se poursuivre lentement », annonce Philippe Taboret. Néanmoins, Cafpi reste optimiste concernant le développement de l’activité (que ce soit celle du marché ou de l’intermédiation en crédits) et note que « les nouveaux emprunteurs font de plus en plus confiance aux courtiers pour trouver l’offre de prêt qui leur correspond. »

  • Moyenne des taux de crédits immobiliers 

Courbe Crédit Immobilier France

La Corse reste la région la plus chère pour emprunter

En juin, les emprunteurs d’Occitanie, qui conserve la tête des régions où le crédit immobilier est le moins cher, bénéficieront des taux les plus bas du marché sur 10, 20 et 25 ans (0,80 %, 1,25 % et 1,50 %). La région conserve également sa 2e place sur 15 ans avec 1,05 %, suivie par la Normandie (1,15 %) et devancée par la Corse, les DOM-TOM et la région PACA, qui proposent toutes des taux à 1 % sur cette durée. Par ailleurs, la Normandie confirme sa bonne position dans le classement avec respectivement 1,31 % et 1,51 % sur 20 et 25 ans. En revanche, la Corse reste la région la plus chère pour emprunter : elle propose les taux les plus élevés sur 10, 20 et 25 ans (1,31 %, 1,81 % et 2,12 %). Elle devance les DOM-TOM, qui sur ces durées, ont des taux qui atteignent 1,20 %, 1,60 % et 1,90 %. L’Ile-de-France reste aussi en bas de classement, avec le taux le plus élevé sur 15 ans (1,29 %) et une 3e place sur 10 ans (1,02 %) et 20 ans (1,44 %).

  • L'Occitanie présente les taux les plus bas de France

Carte Crédit France

Bon à savoir

Vous souhaitez souscrire un crédit immobilier ? Trouvez la meilleure offre avec SeLoger.